A la Une

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur...

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Président à deux reprises (1976-1979, 1999-2007), le Nigérian Olusegun Obasanjo s’est investi...

Imprimer

Sud-Kivu : le choléra déclaré officiellement, avec deux décès enregistrés

Écrit par LP avec AFP, publié samedi 19 aout 2017 le . Publié dans Provinces

C’est le gouverneur intérimaire du Sud-Kivu, Gabriel Kalonda, qui a déclaré officiellement l’épidémie de choléra dans sa province. Deux décès sont enregistrés jusque-là. Un comité de crise a été mis en place. L’autorité provinciale a appelé ses administrés au respect strict des règles d’hygiène. La République démocratique du Congo a connu plus de 700 décès dus au choléra en 2016.

Selon l'ONU, le choléra est devenu un problème de santé publique majeur en RDC, avec des milliers de cas enregistrés chaque année dans de nombreuses provinces. Deux personnes sont mortes du choléra dans le Sud-Kivu où plusieurs dizaines d'autres cas ont été recensés, ont indiqué mardi les autorités locales.

La maladie a déjà fait "deux morts", a déclaré à la presse Mwanza Nangunia, ministre provincial de la Santé. "Depuis deux semaines, nous connaissons une flambée de choléra sur presque toute l’étendue de la province. Nous sommes à plus de 35 cas par semaine dans la ville de Bukavu, mais c’est la zone de santé de Fizi sur le littoral du lac Tanganyika qui vient en tête avec plus de 70 cas par semaine", a-t-il souligné.

Selon M. Nangunia, un centre de traitement gratuit du choléra est installé à l'hôpital public dans la capitale provinciale Bukavu, touchée par une pénurie d'eau depuis plusieurs semaines.

L'ONG Médecins sans frontières (MSF/Espagne) a promis, lundi, d'octroyer du "matériel et des médicaments à certaines structures médicales" de la province pour une prise en charge des cas de choléra.

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU en RDC (Ocha) a annoncé la mise en place d'un comité provincial de crise pour "la gestion harmonieuse de l’épidémie de choléra dans le Sud-Kivu suite à la progression de la maladie".

Selon l'ONU, le choléra est devenu un problème de santé publique majeur en RDC, avec des milliers de cas enregistrés chaque année dans de nombreuses provinces de cet immense pays dépourvu d'infrastructures et où la majeure partie de la population vit dans la pauvreté.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Trois jours après l’attaque de son domicile, à Kinshasa, le président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), Joseph Olenghankoy, s’interroge sur l’absence d’intervention de la police. Celui...