A la Une

Les non-dits de Brazza

Les non-dits de Brazza

Brazzaville a organisé un mini-sommet, le samedi 9 décembre, qui a réuni trois présidents de la...

RDC: la Machine à voter risque de compromettre la présidentielle

RDC: la Machine à voter risque de compromettre la présidentielle

Retard pris dans le vote de la nouvelle loi électorale ; refus d’appliquer l’Accord du 31...

Appel à la raison

Appel à la raison

Les règles de jeu ne peuvent être changées en cours de jeu… Sinon, elles seraient destinées...

8ème Tribune d’Adolphe Muzito: La RDC un royaume des aveugles conduit par des borgnes

8ème Tribune d’Adolphe Muzito: La RDC un royaume des aveugles conduit par des borgnes

La loi électorale adoptée par la chambre basse est la réponse à une tribune publiée le 21...

L’horloge tourne

L’horloge tourne

Après la publication du calendrier électoral par la Commission électorale nationale...

Imprimer

Le gouvernement initie la tenue de la conférence budgétaire

Écrit par Le Potentiel, publié vendredi 18 aout 2017 le . Publié dans Brèves

Le ministre d’Etat, ministre du Budget, Pierre Kangudia Mbayi  a ouvert mercredi  les travaux de la conférence budgétaire en prévision de la loi des finances 2018. Le ministre Kangudia  a fait savoir que  « la mobilisation des recettes est un problème grave en RDC » avant d’ajouter qu’il est incompréhensible d’avoir un des taux  de pression fiscale le plus bas d’Afrique subsaharienne , autour de 10% du PIB. Pour lui, il faut qu’il atteigne un minimum de 15%  mais la cible doit être 20% du Produit intérieur brut (PIB) précisant qu’i faut  s’interroger sur les échecs successifs pour la mobilisation des recettes  publiques importantes. Pourquoi  les mesures prises dans le sens d’une maximisation des recettes publiques ne sont pas respectées, s’est-il interrogé. Selon lui, l’une des raisons  de la faible mobilisation des recettes est l’incompétence et non le détournement. La vraie révolution  fiscale c’est la mobilisation du potentiel fiscal existant, car avec une pression fiscale de 40%,  on peut avoir un budget  de 15 milliards US, a dit le ministre.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Les non-dits de Brazza
lundi 11 décembre 2017
Brazzaville a organisé un mini-sommet, le samedi 9 décembre, qui a réuni trois présidents de la sous-région : l’Angolais Joao Manuel Gonçalves Lourenço, le Congolais Joseph Kabila Kabange et...