A la Une

Qui a bu boira

Qui a bu boira

À l’heure actuelle, accepter de travailler avec le gouvernement congolais, c’est porter un...

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur...

Imprimer

Le gouvernement initie la tenue de la conférence budgétaire

Écrit par Le Potentiel, publié vendredi 18 aout 2017 le . Publié dans Brèves

Le ministre d’Etat, ministre du Budget, Pierre Kangudia Mbayi  a ouvert mercredi  les travaux de la conférence budgétaire en prévision de la loi des finances 2018. Le ministre Kangudia  a fait savoir que  « la mobilisation des recettes est un problème grave en RDC » avant d’ajouter qu’il est incompréhensible d’avoir un des taux  de pression fiscale le plus bas d’Afrique subsaharienne , autour de 10% du PIB. Pour lui, il faut qu’il atteigne un minimum de 15%  mais la cible doit être 20% du Produit intérieur brut (PIB) précisant qu’i faut  s’interroger sur les échecs successifs pour la mobilisation des recettes  publiques importantes. Pourquoi  les mesures prises dans le sens d’une maximisation des recettes publiques ne sont pas respectées, s’est-il interrogé. Selon lui, l’une des raisons  de la faible mobilisation des recettes est l’incompétence et non le détournement. La vraie révolution  fiscale c’est la mobilisation du potentiel fiscal existant, car avec une pression fiscale de 40%,  on peut avoir un budget  de 15 milliards US, a dit le ministre.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La dégradation de la situation humanitaire dans  la région du Kasaï causée par les affrontements de triste mémoire risque de provoquer des maladies, tueries, particulièrement pour les femmes et les...