A la Une

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

La Sénat a entamé, lundi, l’examen du projet de révision de la loi électorale, lequel a été...

L’UE conditionne ses rapports avec la RDC au respect de « l’esprit de consensus de l’Accord de la Saint-Sylvestre »

L’UE conditionne ses rapports avec la RDC au respect de « l’esprit de consensus de l’Accord de la Saint-Sylvestre »

Réuni, hier lundi 11 novembre à Bruxelles, le Conseil de l'Union européenne, organe qui...

Anarchie dans la ville

Anarchie dans la ville

On n’est pas encore dans une situation d’état d’urgence. Mais, il faut reconnaître que,...

Loi électorale révisée : Grandes manœuvres politiques au Sénat

Loi électorale révisée : Grandes manœuvres politiques au Sénat

Programmé pour samedi dernier, l’examen en seconde lecture du projet de loi électorale révisée...

Les non-dits de Brazza

Les non-dits de Brazza

Brazzaville a organisé un mini-sommet, le samedi 9 décembre, qui a réuni trois présidents de la...

Imprimer

Echec des négociations : les professeurs de l’UNIKIN maintiennent leur grève

Écrit par FL NL-NS, publié jeudi 17 aout 2017 le . Publié dans Provinces

Les relations entre l’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) et le gouvernement Tshibala ne prêtent désormais à aucune équivoque. Cela après les négociations entre les deux parties, engagées pour trouver une solution aux revendications des affiliés à l’APUKIN consignées dans un cahier des charges remis à l’Exécutif national.

Les choses ont pris une autre tournure. En effet, les négociations débutées après le lancement, lundi 7 août, du mot d’ordre de grève par l’APUKIN, ont tiré en longueur. N’était-ce pas une stratégie de l’Exécutif national pour tirer la couverture de son côté ? Difficile à dire. Mais ce qu’il faut dire est que cela a fini par attirer l’attention et amené l’APUKIN à croire qu’elle était menée en bateau et que les négociations ne présageaient rien de bon pour les professeurs de l’UNIKIN.

Vérification faite, ces derniers s’en sont rendu à l’évidence après les explications qui leur ont été fournies par leurs représentants à ces négociations. C’est ce qui justifie la décision que les professeurs de l’UNIKIN ont prises mardi 15 août, à l’issue de l’assemblée générale, de maintenir leur mouvement de grève débuté le 7 août.

D’après le comité exécutif de l’APUKIN, qui avait engagé des négociations avec le gouvernement sur les revendications des professeurs, aucune avancée n’a été enregistrée du côté du gouvernement concernant la requête du personnel scientifique de l’UNIKN, rapporte Radio Okapi.

Citant le président de l’APUKIN, le professeur Antoine Kitombole, la radio onusienne note qu’« après que le comité exécutif a fait part à l’assemblée des démarches menées auprès des autorités politiques et le débat qui s’en est suivi, l’assemblée a constaté qu’il n’y avait pas d’avancée. Autrement dit, aucune suite positive n’a été enregistrée. Pour cela, les professeurs de l’Université décident de poursuivre la grève ».

Une nouvelle réunion d’évaluation de ce mouvement de grève des professeurs est prévue le 29 août, a annoncé le professeur Antoine Kitombole.

Pour rappel, les revendications des professeurs de l’UNIKIN portent, notamment, sur le réajustement de leurs salaires du mois de juillet 2017 au taux de change appliqué sur le marché et l’application de la loi-cadre de l’enseignement national promulguée par le chef de l’Etat depuis le 11 février 2014. Cette loi-cadre recommande, notamment, l’organisation des élections des autorités académiques, indique-t-on.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Les commentaires de Mr. Sébastien Impeto Pengo, ancien gouverneur de lEquateur de la République démocratique du Congo sur Le Journal ont attiré l'attention du public. Une grande attention a été attirée...