A la Une

Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi unis pour l’alternance

Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi unis pour l’alternance

La solidité de l’union sacrée entre Félix Tshisekedi, président du Rassemblement, et Moïse...

Tenir bon

Tenir bon

La fin d’une chose vaut mieux que son commencement. Cette sagesse doit encore inspirer, s’il le...

Election des gouverneurs : ça se complique pour la MP

Election des gouverneurs : ça se complique pour la MP

En annulant, sur base d’un arrêt de la Cour constitutionnelle, l’élection du vice-gouverneur de...

L’honneur perdu

L’honneur perdu

Dans la province de l’Ituri, environ 200 Congolais sont morts mercredi 16 août à la suite d’un...

Tshibala à Pretoria, Minaku à Kigali : Kinshasa ignore les 200 morts de l’Ituri

Tshibala à Pretoria, Minaku à Kigali : Kinshasa ignore les 200 morts de l’Ituri

Le glissement de terrain dans la localité de Tara, en Ituri, a englouti plus de 200 personnes...

Imprimer

Fibre optique : la RDC explore les opportunités d’interconnexion avec l’Angola

Écrit par Bienvenu Ipan, publié jeudi 10 aout 2017. Publié dans Economie

Après la République du Congo, la RDC est en train de tenter une nouvelle expérience avec l’Angola pour sécuriser encore davantage sa connexion à fibre optique. Les résultats de ce premier test seront connus dans une quinzaine de jours.

«Nous avons regardé ensemble les différentes opportunités qui pourront nous permettre de faire du business et pouvoir faire profiter du haut débit à nos populations à des coups vraiment moindres », a déclaré le directeur général ad intérim de la Société congolaise des Postes et Télécommunication (SCPT), Patrick Umba. C’était, hier mercredi 9 août à son bureau, à Gombe, à l’issue de la première séance de travail qu’il a eue avec une délégation de la société angolaise «Angola Cables », partenaire de la SCPT.

« Nous voulons faire profiter les deux populations avec la fibre optique que nous allons connecter entre la RDC et l’Angola. Nous l’avions déjà annoncé depuis quelques mois. Nous avions commencé par connecter la RDC à la République sœur du Congo-Brazzaville. Le travail a été fait et donc terminé. Nous avions annoncé que nous étions également en contact avec l’Angola, notamment Angola Cables pour pouvoir faire exactement la même chose avec eux à partir de Matadi ou d’autres coins », a rappelé le patron des Postes et Télécommunication en RDC.

Le directeur général de la SCPT a fait voir à la presse l’importance de cette interconnexion pour la RDC : « Au départ, nous avions une seule fibre qui partait de Kinshasa vers Muanda. Nous avons rajouté ou sécurisé cette fibre avec la connexion de Kinshasa-Brazzaville. Aujourd’hui, nous cherchons plusieurs opportunités de pouvoir sécuriser encore plus. Ce qui revient à dire que quand nous avons des problèmes sur l’axe principal Kinshasa-Muanda, nous pouvons basculer sur Kinshasa-Brazzaville. Ce qui se fait déjà. Cela veut dire que nos clients ne sentent même pas quand il y a coupure. Parce qu’automatiquement, le trafic est basculé sur Brazzaville ».

 

Des possibilités s’offrent à la RDC

Pour le directeur général a.i de la SCPT, « en dehors du fait de sécuriser le trafic, ce que nous sommes en train de faire avec l’Angola, aujourd’hui, c’est de voir également les possibilités de collaboration entre nos services techniques, voir les collaborations pour pouvoir vendre la capacité en international, et échanger nos capacités. Donc, il y a plusieurs possibilités qui s’offrent à nous. Je pense que c’est une initiative qu’il faut saluer et pousser de l’avant ».

Selon Patrick Umba, une équipe de la SCPT revient également du Haut-Katanga où la RDC est également en pleine discussion avec la Zambie pour avoir l’interconnexion aussi dans le sud avec ce pays. « Donc nous sommes en train d’avancer pour avoir plusieurs possibilités de sécuriser le trafic de la RDC à travers la fibre optique ».

Pour sa part, le Commercial Carrier Manager de Angola Cables, Ariete Pereira, salue ce partenariat: « C’est une très bonne opportunité pour Angola Cables d’avoir ce partenariat avec la Société congolaise des Postes et Télécommunication pour pouvoir développer le projet fibre optique entre nos deux pays. L’intérêt, c’est d’abord de bâtir une excellente relation de collaboration entre les deux sociétés et, ensuite, l’intérêt mutuel entre les deux pays. Vous savez que les peuples congolais et angolais sont frères et ont des relations séculaires. Donc, l’intérêt ici, c’est de développer ensemble des partenariats d’affaires ». Il a rassuré que « ce partenariat qui commence dès aujourd’hui (hier mercredi 9 août : NDLR) va s’enfoncer et se développer ».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La délégation syndicale des services centraux de l’ESU transmettra prochainement à la nouvelle secrétaire générale de l’ESU un cahier des charges actualisé et même déjà examiné en commission mixte entre...