A la Une

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

L’assassinat en mars dernier de deux experts des Nations unies dans le Kasaï reste d’actualité....

Tôt ou tard

Tôt ou tard

Rien n'est gratuit en ce bas monde. Tout s'expie, le bien comme le mal, se paie tôt ou tard....

Assassinat de deux experts onusiens au Kasaï, trafic de minerais et d’armes, … : Nouvelles révélations des Nations unies

Assassinat de deux experts onusiens au Kasaï, trafic de minerais et d’armes, … : Nouvelles révélations des Nations unies

L’assassinat en mars dernier dans des conditions dramatiques de deux experts onusiens dans le...

Interpellation !

Interpellation !

Un nouveau rapport des Nations unies a été rendu public, le dimanche 13 août, à la suite...

Résumé du rapport final du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo

Résumé du rapport final du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo

L’assassinat  de  deux  de  ses  membres  – Michael  Sharp,  coordonnateur  et spécialiste  ...

Imprimer

Déclaration du bureau de Moïse Katumbi

Écrit par Stanislas Ntambwe.

Cet épisode de violence, qui vient s’ajouter à tant d’autres depuis plus d’un an, a été pensé et exécuté par le régime dont la stratégie est claire : faire régner le chaos dans le pays afin d’instaurer l’état d’urgence et ainsi créer un environnement propice à son maintien illégal au pouvoir.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette stratégie criminelle. Elle révèle, pour ceux qui en doutaient encore, le vrai visage de Joseph Kabila qui sacrifie des vies d’innocents pour parvenir à son objectif de pouvoir à vie.

Debout Congolais ! Refusons ces manœuvres macabres, exigeons le départ d’un régime illégitime, illégal, incompétent et criminel. Dès demain et le jour suivant, suivons massivement l’appel aux journées « villes mortes » !    

Olivier Kamitatu, porte-parole  

Bureau de Moïse Katumbi

Bruxelles, le 7 août 2017 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Environs 1,3 million de dollars américains (1,2 million de francs suisses) et de trois millions d’euros, c’est le nouveau financement à l’aide humanitaire du Gouvernement suisse et hollandais.