A la Une

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

L’assassinat en mars dernier de deux experts des Nations unies dans le Kasaï reste d’actualité....

Tôt ou tard

Tôt ou tard

Rien n'est gratuit en ce bas monde. Tout s'expie, le bien comme le mal, se paie tôt ou tard....

Assassinat de deux experts onusiens au Kasaï, trafic de minerais et d’armes, … : Nouvelles révélations des Nations unies

Assassinat de deux experts onusiens au Kasaï, trafic de minerais et d’armes, … : Nouvelles révélations des Nations unies

L’assassinat en mars dernier dans des conditions dramatiques de deux experts onusiens dans le...

Interpellation !

Interpellation !

Un nouveau rapport des Nations unies a été rendu public, le dimanche 13 août, à la suite...

Résumé du rapport final du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo

Résumé du rapport final du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo

L’assassinat  de  deux  de  ses  membres  – Michael  Sharp,  coordonnateur  et spécialiste  ...

Imprimer

Monkole : Eric Mboma mesure l’impact social du Centre congolais de culture, de formation et de développement

Écrit par Bienvenu Ipan, publié lundi 07 aout 2017. Publié dans Société

En tant que premier ambassadeur de « Bomoko – United for Congo », Eric Mboma, qui est également Directeur général de l’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances (ARCA), a effectué, le vendredi 28 juillet 2017, sa première visite au Centre hospitalier Monkole situé à Kinshasa, dans la commune de Mont-Ngafula.

Au cours de cette visite, le premier ambassadeur du Consortium Bomoko a notamment eu l’opportunité de se rendre, à l’ISSI (Institut Supérieur en Sciences Infirmières) et au CEFA (Centre de Formation et d’Appui Sanitaire) qui sont, avec l’hôpital Monkole, les initiatives de l’Asbl dénommée Centre congolais de culture, de formation et de développement (CECFOR). Bomoko est un consortium des Asbl CECFOR et AFEDI (Association africaine pour l’éducation et l’instruction), et a pour objectif de porter ces deux organisations (CECFOR et AFEDI) qui font la promotion du bien-être et de la dignité du Congolais dans ses aspects les plus délicats, à savoir la Santé et l’Education. Malgré ses multiples obligations, M. Mboma s'est engagé à visiter ces initiatives afin de mieux comprendre le travail accompli au sein de CECFOR et son impact sur la société congolaise.

Progrès social

Cette première visite a eu pour objectif de consolider et d’affirmer l’action de l’ambassadeur qui sera essentiellement de sensibiliser à tous les niveaux, les personnes disposées à soutenir le progrès de la société congolaise et plus particulièrement des communautés démunies.

Durant sa visite, M. Mboma a démontré son affection et son attachement à ses compatriotes en acceptant ce chalenge qui est non des moindres. Comme il a su le dire lui-même, « tout ceci ressemble à l’aspiration que je nourris… ne pas juste être quelqu’un qui bénéficie de la société mais quelqu’un qui sait donner aussi. Parfois on peut donner de l’argent, d’autres fois de son temps et dans certaines situations on peut donner son cœur… ». En tant que premier ambassadeur il devient officiellement le porte-parole du Consortium Bomoko.

Directeur général de l’ARCA depuis sa création, M. Mboma a longtemps été le Directeur général  de la Standard Bank. Fort de son expérience avec les sociétés locales et internationales, il représente l’idéal dans ce que pouvait espérer « Bomoko » pour sa visibilité, la sensibilisation et son action pour mieux aider les Congolais.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Environs 1,3 million de dollars américains (1,2 million de francs suisses) et de trois millions d’euros, c’est le nouveau financement à l’aide humanitaire du Gouvernement suisse et hollandais.