A la Une

Nikki Haley à Kinshasa : Un message fort de Trump à Kabila

Nikki Haley à Kinshasa : Un message fort de Trump à Kabila

Annoncée depuis la dernière assemblée générale des Nations unies, l’ambassadrice des Etats-Unis à...

Le démineur

Le démineur

Aussitôt que le témoin lui a été passé par son homologue angolais, le nouveau pilote de la...

Qui a bu boira

Qui a bu boira

À l’heure actuelle, accepter de travailler avec le gouvernement congolais, c’est porter un...

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

Imprimer

Stage de Maroc : Matampi, Issama, Muzungu… attendus

Écrit par Armel Langanda , publié jeudi 03 aout 2017 le . Publié dans Sports

Ils sont au nombre de sept qui rejoignent ce jeudi 3 août 2017, la sélection locale de la RDC, les Léopards, au Maroc. Il s’agit de  Matampi Ley, Issama Mpeko, Lusiela Mande, Mozeviko Veko, Deo Kanda, Schadrac Muzungu et Arsène Zola.

L’équipe nationale locale de football de la RDC séjourne depuis un certain temps au Maroc, pour un stage bloqué. Quelques joueurs absents rejoignent  le groupe ce jeudi 3 août 2017. Il s’agit du gardien Matampi Ley, Issama Mpeko, Lusiela Mande, Mozeviko Veko, Deo Kanda, Schadrac Muzungu et Arsène Zola.         

Les Léopards se préparent pour la confrontation contre le Congo–Brazzaville le 13 août à Pointe-Noire. C’est en match aller de troisième et dernier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations Chan 2018 », qui sera organisé par le Kenya. Dirigée par l’entraîneur Mwinyi Zahera, la sélection congolaise a livré deux matches amicaux respectivement contre le Burkina Faso et le Maroc.  

C’est suite aux problèmes administratifs que les cinq joueurs n’ont pas pu effectuer le déplacement du Maroc avec le groupe. Par contre, Schadrac Muzungu et Arsène Zola, reviennent de la Côte d’Ivoire où ils ont pris part avec les Léopards de moins de 20 ans, aux 8èmes Jeux de la Francophonie.

Pour rappel, les Léopards se sont arrêtés en demi-finale de la compétition. Ils ont été éliminés par les Lionceaux du Maroc sur un score étriqué de 1-0.

Durant la compétition, les deux joueurs à savoir Arsène Zola et Muzungu, ont été des pièces maîtresses de l’équipe d’Eric Tshibasu en Côte d’Ivoire. Les deux ont fait preuve de maturité extraordinaire dans leur façon d’animer le jeu. Utilisé comme un ailier, Muzungu a fait ses preuves en se montrant dangereux. Ses capacités de dribbler, faire la course, pénétrer la défense adverse et frapper au but, font de Muzungu un élément à craindre.

Quant à Arsène Zola, c’est un bel avenir qui se dessine. Un milieu offensif très dynamique qui se fatigue de moins à moins.

Avec l’arrivée de ces deux éléments découverts, le coach Zahera pourra monter une équipe compétitive capable d’aller arracher la victoire en terre brazzavilloise, avant de jouer la qualification pour le CHAN 2018, à Kinshasa.

Les Léopards préparent un autre match amical le vendredi 4 août sur place à Rabat, contre l’US Tanger, club du championnat de la première division marocaine. Cette rencontre permettra au sélectionneur principal de mettre en place une équipe compétitive capable d’arracher la qualification pour Kenya l’année prochaine.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le Cardinal Monsengwo serait une personnalité « expérimentée, consensuelle, apolitique, soucieuse de l'intérêt général, gardienne des archives de la conférence nationale souveraine, base de la fondation...