A la Une

Unanimité à l’Assemblée nationale : Bruno Tshibala sommé de démissionner

Unanimité à l’Assemblée nationale : Bruno Tshibala sommé de démissionner

Les jours de Bruno Tshibala à la Primature sont comptés.  Son sort a été scellé mercredi à...

La guillotine

La guillotine

Le Premier ministre Bruno Tshibala a vécu mercredi une journée chaude à l’Assemblée nationale....

Les Africains complotent contre la RDC à propos des eaux de l’Ubangi

Les Africains complotent contre la RDC à propos des eaux de l’Ubangi

La RDC est au cœur de grands enjeux au niveau mondial, notamment en ce qui concerne  le...

Savoir partir

Savoir partir

Pas de sang versé, respect de textes, certes, dans un contexte quelque peu étrange ! Le Zimbabwe...

Calendrier électoral, machine à voter : le débat est clos

Calendrier électoral, machine à voter : le débat est clos

Corneille Nangaa a profité lundi d’une réunion organisée au siège de la Cenco pour fixer l’option...

Imprimer

Moi, intellectuel ?

Écrit par Ben-Clet, publié lundi 31 juillet 2017 le . Publié dans Apostrophe

Ils sont fiérots de parader dans de rutilantes 4x4, japonaises ou yankees. Les plus rusés occupent «provisoirement» les postes de ministres ou d’administrateurs des sociétés d’État. Dans la salle d’attente grognent Docteurs professeurs, PhD, Masters, licenciés, ingénieurs, gradués. Ce beau monde s’identifie sous un label générique d’intellectuel. En vérité, n’est pas forcément «un intellectuel» tout diplômé d’université. Qu’en pensent les vrais intellectuels ?

Edward W. Saïd (1935, Palestine) : 1. «L’intellectuel n’est ni un pacificateur, ni un bâtisseur de consensus, mais quelqu’un qui s’engage et risque tout son être sur la base d’un sens constamment critique, quelqu’un qui refuse - quel qu’en soit le prix - les formules faciles, les idées toutes faites, les confirmations complaisantes des propos et des actions des gens de pouvoir et autres esprits conventionnels».

2. «L’intellectuel est doté d’une faculté de représenter, d’incarner, d’exprimer un message, une vision, une philosophie ou une opinion devant – et pour – un public».

3. «L’intellectuel doit être un amateur, quelqu’un qui considère qu’être un membre pensant et engagé d’une société l’autorise à soulever des questions d’ordre moral, y compris au sujet des activités les plus techniques et professionnelles».

4. «Lorsque le nationalisme se camoufle en patriotisme et prétend obéir à une démarche morale, qu’il place la loyauté à l’égard de sa propre nation au-dessus de tout, qu’il se révèle plus fort que la conscience critique, la trahison des intellectuels et leur faillite morale sont consommées».

Miguel de Unamuno (1864-1936, Espagne) : «Rien n’est plus terrible que l’intellectualisme des intellects pauvres».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Les signaux vitaux du Premier ministre virent au rouge. Le député national Henri-Thomas Lokondo ne lui accorde aucune chance à cause du retard pris dans le dépôt du projet de budget 2018. Bruno...