A la Une

Devant l’assemblée générale des Nations unies: Joseph Kabila égal à lui-même

Devant l’assemblée générale des Nations unies: Joseph Kabila égal à lui-même

Comme prévu, le chef de l’État, Joseph Kabila, s’est adressé samedi dernier à l’Assemblée...

Joseph Kabila à l'ONU: Du déjà entendu

Joseph Kabila à l'ONU: Du déjà entendu

Le président de la République s’est exprimé, le samedi 23 septembre, à New York à la 72ème...

A l’épreuve

A l’épreuve

La République démocratique du Congo traverse une crise qui affecte tous les secteurs de la vie...

La RDC à l’agenda de Trump

La RDC à l’agenda de Trump

En marge de sa première intervention, mardi dernier, devant l’Assemblée générale des Nations...

Contentieux Dispromalt – Stade des Martyrs : Le règne de l’arbitraire

Contentieux Dispromalt – Stade des Martyrs : Le règne de l’arbitraire

Le torchon brûle entre la société Dispromalt, spécialisée dans l’affichage publicitaire, et le...

Imprimer

Moi, intellectuel ?

Écrit par Ben-Clet, publié lundi 31 juillet 2017 le . Publié dans Apostrophe

Ils sont fiérots de parader dans de rutilantes 4x4, japonaises ou yankees. Les plus rusés occupent «provisoirement» les postes de ministres ou d’administrateurs des sociétés d’État. Dans la salle d’attente grognent Docteurs professeurs, PhD, Masters, licenciés, ingénieurs, gradués. Ce beau monde s’identifie sous un label générique d’intellectuel. En vérité, n’est pas forcément «un intellectuel» tout diplômé d’université. Qu’en pensent les vrais intellectuels ?

Edward W. Saïd (1935, Palestine) : 1. «L’intellectuel n’est ni un pacificateur, ni un bâtisseur de consensus, mais quelqu’un qui s’engage et risque tout son être sur la base d’un sens constamment critique, quelqu’un qui refuse - quel qu’en soit le prix - les formules faciles, les idées toutes faites, les confirmations complaisantes des propos et des actions des gens de pouvoir et autres esprits conventionnels».

2. «L’intellectuel est doté d’une faculté de représenter, d’incarner, d’exprimer un message, une vision, une philosophie ou une opinion devant – et pour – un public».

3. «L’intellectuel doit être un amateur, quelqu’un qui considère qu’être un membre pensant et engagé d’une société l’autorise à soulever des questions d’ordre moral, y compris au sujet des activités les plus techniques et professionnelles».

4. «Lorsque le nationalisme se camoufle en patriotisme et prétend obéir à une démarche morale, qu’il place la loyauté à l’égard de sa propre nation au-dessus de tout, qu’il se révèle plus fort que la conscience critique, la trahison des intellectuels et leur faillite morale sont consommées».

Miguel de Unamuno (1864-1936, Espagne) : «Rien n’est plus terrible que l’intellectualisme des intellects pauvres».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Pour la diaspora congolaise en Europe, comme celle d’ailleurs, le chef de l'Etat congolais n'a pas rassuré sur la tenue des prochaines élections. Elle est inquiète et s'interroge sur la volonté de Joseph...