A la Une

Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi unis pour l’alternance

Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi unis pour l’alternance

La solidité de l’union sacrée entre Félix Tshisekedi, président du Rassemblement, et Moïse...

Tenir bon

Tenir bon

La fin d’une chose vaut mieux que son commencement. Cette sagesse doit encore inspirer, s’il le...

Election des gouverneurs : ça se complique pour la MP

Election des gouverneurs : ça se complique pour la MP

En annulant, sur base d’un arrêt de la Cour constitutionnelle, l’élection du vice-gouverneur de...

L’honneur perdu

L’honneur perdu

Dans la province de l’Ituri, environ 200 Congolais sont morts mercredi 16 août à la suite d’un...

Tshibala à Pretoria, Minaku à Kigali : Kinshasa ignore les 200 morts de l’Ituri

Tshibala à Pretoria, Minaku à Kigali : Kinshasa ignore les 200 morts de l’Ituri

Le glissement de terrain dans la localité de Tara, en Ituri, a englouti plus de 200 personnes...

Imprimer

L’Ambassade de la Chine en RDC célèbre les 90 ans de la fondation de l’APL

Écrit par Cyprien Kapuku, Publié dimanche 30 juillet 2017. Publié dans Internationale

L’année 2017 a coïncidé avec le  90ème anniversaire de l’Armée Populaire de Libération (APL), un important événement célébré en Chine, comme dans toutes ses représentations diplomatiques à travers le monde.

A l’ambassade de la République populaire de Chine en République démocratique du Congo (RDC), c’est l’ambassadeur Wang Tongqing qui s’est lui-même chargé de célébrer cette cérémonie qu’il a organisée dans la soirée du vendredi 28 juillet.

Devant un parterre d’invités parmi les officiels de la RDC et les membres du corps diplomatique accrédités à Kinshasa, le diplomate chinois a fait un bref rappel historique de l’armée de son pays.

« Depuis sa fondation, l’APL a surmonté des difficultés énormes et obtenu des succès éclatants, apportant une contribution remarquable à la fondation de la Nouvelle Chine », a fait savoir l’ambassadeur de Chine en RDC. Affirmant que l’APL assume désormais la responsabilité de résister aux invasions étrangères, de défendre la patrie, et d’assister au développement socio-économique.

Comme en pareilles circonstances, la célébration de 90 ans de l’APL, organisée à la résidence de M. Wang, a rehaussé la présence d’un nombre important d’attachés militaires de différentes missions diplomatiques accréditées à Kinshasa.

APL, une armée qui contribue à la paix mondiale

Si la discipline est la mère des armées, il n’est pas étonnant qu’il y ait bien d’autres qualités au sein de l’APL. Car pour l’ambassadeur Wang, les militaires de l’APL « sont toujours fidèles au peuple, très disciplinés, courageux, efficaces et prennent part active à l’édification du socialisme à la chinoise ». Les militaires chinois ne craignent  ni difficultés ni dangers et ne ménagent aucun effort pour aller au premier front où le peuple a besoin, a assuré le chef de mission diplomatique chinoise en RDC.

Se faisant, rappelle-t-il, « La Chine s’en tient à sa politique de défense active et  poursuit fermement sa voie de développement pacifique ».

C’est dans ce sens que ce diplomate chinois a expliqué que l’armée de son pays œuvre à l’établissement d’un  nouveau type des relations internationales marqué par la coopération « gagnant-gagnant ». A en croire M. Wang, cette nouvelle manière d’envisager les relations internationales, va en même temps permettre à construire «  une communauté de destin de toute l’humanité caractérisée par le développement et la prospérité partagée ».

Il en a pour preuve, évoqué le rôle prépondérant que joue l’APL  dans le cadre des Opérations de maintien de la paix des Nations-Unies à travers le monde. Aussi, l’ambassadeur de Chine en RDC considère que l’APL est une armée qui contribue à la paix du monde. Cela, dans la mesure où, précise-t-il, « depuis 1990, la Chine a envoyé plus de 35.000 casques blues qui ont participé à 24 Opérations de maintien de la paix des Nations-Unies ».

Ce que fait l’APL en RDC

« Dans le cadre de maintien de la paix en RDC, un contingent de génie militaire et une équipe médicale chinois travaillent à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu », a, à titre d’exemple, indiqué M.Wang qui en a profité pour souligner l’augmentation  de l’épaisseur des échanges et le renforcement de liens de coopération entre la Chine et la RDC au cours de ces dernières années. Beaucoup de progrès ont été enregistrés dans plusieurs domaines, a-t-il encore ajouté. Avant d’émettre le vœu de voir la défense de la RDC être renforcée. Ce qui devrait selon lui, contribuer à réaliser la paix et la stabilité durables et globales

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La délégation syndicale des services centraux de l’ESU transmettra prochainement à la nouvelle secrétaire générale de l’ESU un cahier des charges actualisé et même déjà examiné en commission mixte entre...