A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Kikwit : mise en place d’une structure féminine pour la paix

Écrit par L.P., Publié jeudi 27 juillet 2017 le . Publié dans Brèves

Les  femmes leaders de Kikwit, ont procédé à la mise en place d’une structure dénommée Femme pour la paix, à l’issue d’un atelier organisé par la MONUSCO/Bandundu à travers sa section des affaires politiques relatives au rôle de la femme dans la prévention, la résolution pacifique des conflits et dans la promotion et la protection des droits de la femme, tenu dernièrement à Kikwit. Ce comité qui a été mis en place conformément aux objectifs dudit atelier, sera dirigé par Mme Jeanine Munganga à la présidence, secondée par Mme Israël Kuzatuka à la vice-présidence, et Mme Elyse Kiteso au secrétariat. Plusieurs modules ont été développés au cours de cet atelier, notamment, les indications de l’histoire et  de la culture des sociétés d’Afrique sur le rôle des femmes dans la prévention des conflits.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.