A la Une

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Président à deux reprises (1976-1979, 1999-2007), le Nigérian Olusegun Obasanjo s’est investi...

Sassou s’invite

Sassou s’invite

De Brazzaville, sortira-t-il quelque chose de bon ? Après la visite-éclair du président...

Imprimer

Ituri : la Société civile d’Aru s’inquiète de la présence des hommes armés à Morobu

Écrit par L.P., Publié jeudi 27 juillet 2017 le . Publié dans Brèves

La coordination de la société civile du territoire d’Aru (Ituri) dénonce la présence de plus de mille hommes armés  « non identifiés » aux frontières entre la chefferie de Kakwa en RDC et la localité de Morobu au Soudan du Sud. Elle a lancé l’alerte mardi 25 juillet au cours d’une rencontre avec une délégation de la MONUSCO qui est en mission dans cette entité.

Selon cette structure citoyenne, ces militaires sont aperçus aux frontières du Soudan du Sud avec la chefferie de Kakwa en RDC depuis un mois. La même source affirme que ces hommes armés portent des tenues militaires particulières qui ne ressemblent ni à la tenue de FARDC, ni à celle de l’armée ougandaise ou du Soudan du sud.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité l’alternance démocratique tant attendue. En retour, ils attendent que l’Opposition s’organise...