A la Une

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur...

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Président à deux reprises (1976-1979, 1999-2007), le Nigérian Olusegun Obasanjo s’est investi...

Imprimer

Processus électoral : la Céni annonce la tripartite avec le gouvernement et le CNSA

Écrit par Pitshou Mulumba, publié mercredi 26 juillet 2017 le .

Dans un communiqué de presse signé par le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante, Norbert Basengezi en mission en Séoul, la Céni qui se réjouit de la mise en place du CNSA et envisage, à cet effet, amorcer l’étape suivante, celle de fixer finalement sur la suite du processus.

« La Céni, ensemble avec les experts en matière électorale de l’Union africaine, de la SADC, de l’Union européenne, du PNUD-PACEC, de la Division électorale de l’organisation des Nations unies (Monusco), des USA, de la Grande Bretagne, de la Belgique, de l’A-WEB, de l’OIF ainsi que des experts congolais de la Majorité présidentielle, de l’Opposition et de la Société civile, vont trouver un consensus sur la publication du calendrier pour l’organisation des élections en une seule séquence présidentielle, législatives nationales et provinciales conformément au chapitre IV page 7 de l’Accord de la Saint-Sylvestre », note-t-on dans le communiqué.

Plus de 35 millions d’électeurs

Par ailleurs, le vice-président de la Céni se réjouit de l’identification et de l’enrôlement de plus de 35 millions d’électeurs pour les prochaines échéances électorales. Un dépassement par rapport à 2011 où 31 millions d’électeurs ont été enrôlés et 25 millions en 2005.

Reste à ce que des conditions de paix soient garanties pour le démarrage de l’opération d’identification et d’enrôlement dans le Kasaï, le Kasaï Central et une partie de la Lomami (Kamiji et Muilu). « C’est dans ce cadre qu’une mission d’évaluation conduite par le président de la Céni, Corneille Nangaa, que nous encourageons, se trouve dans cette partie du pays en vue de faire l’état des lieux et commencer les étapes essentielles du recrutement du personnel, de la formation, de la réhabilitation de nos infrastructures et du déploiement des matériels électoraux là où c’est possible. Rappelons que nos bureaux de Dibaya, Dimbelenge, Luebo, Kabeya-Kamwanga et Kazumba ainsi que des matériels de base ont été vandalisés. Nos agents ont été tués et cela, nous demande des précautions surtout sécuritaires », a indiqué Norbert Basengezi.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

     La Chine d’aujourd’hui qui ressemble, pourrait-on dire, à la «poule aux œufs d’or», a une histoire teintée des tâches noires, des humiliations subies lors de la guerre de l’Opium et des incessantes...