A la Une

La nouvelle feuille de route du Rassemblement

La nouvelle feuille de route du Rassemblement

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement a finalement clôturé,...

Prix de la trahison

Prix de la trahison

La Cénco avait pleinement raison dans son dernier message : Le pays va très mal, Debout...

2ème conclave de l’Opposition à Kinshasa : le Rassemblement vise l’alternance

2ème conclave de l’Opposition à Kinshasa : le Rassemblement vise l’alternance

Sorti groggy de la mise en application de l'Accord de la Saint-Sylvestre, le Rassemblement a...

La SADC recommande à la Céni de publier un calendrier électoral consensuel

La SADC recommande à la Céni de publier un calendrier électoral consensuel

La situation politique et sécuritaire en République démocratique du Congo a encore une fois été...

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de l’article 64

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de l’article 64

Dans l’incertitude d’organiser des élections apaisées, l’Opposition et la Majorité présidentielle...

Imprimer

Hausse du prix du passeport : Christian Mwando adresse une question écrite au ministre des Affaires étrangères

Écrit par P.M.. Publié dans Online Dépêches

Rejetant l’augmentation à 10 dollars américains du prix du passeport, Christian Mwando, élu de Kalemie, est monté au créneau pour fustiger cette décision "unilatérale" prise par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, She Okitundu.

« Je pense qu’il s’agit ni plus ni moins d’un scandale que M. She Okitundu est en train de signer. Il augmente unilatéralement sous un terme de bonus les passeports qui sont déjà surfacturés. Il est dommage de constater que les 10 dollars de plus que la population congolaise sera contrainte de payer pour obtenir le passeport, ne profiteront qu’au VPM She Okitundu qui va se les partager avec son personnel et les membres de son cabinet. Cet argent ne va pas entrer dans le compte du Trésor public », dénonce-t-il.

Pour l’élu du peuple, le ministre des Affaires étrangères a pris une décision prédatrice et tout à fait illégale. Christian Mwando promet ainsi de lui dresser une question écrite afin d’avoir des explications claires.

« Certes que les vacances parlementaires limites un peu notre champ de contrôle parlementaire, je m’engage néanmoins à lui adresser une question écrite de manière à ce qu’il puisse répondre à la population de cet acte que je qualifie d’ignominieux», a-t-il promis

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Alors que l’économie du pays se dégrade, un rapport de Global Withness fait état de près de 750 millions Usd échappés au trésor public de la RDC entre 2013 et 2015. Avant toute reprise de la...