A la Une

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Imprimer

La CPI lance la campagne « Avoir 15 ans » pour son 15ème anniversaire

Écrit par Donatien Ngandu Mupompa` le . Publié dans Online Dépêches

Aujourd’hui, il s’agit de protéger ceux qui ont souffert, de contribuer à prévenir la violence à leur encontre et lorsqu´on ne peut pas la prévenir, d’essayer de réparer le préjudice qu’ils ont subi.

Le 1er juillet 2017, la Cour pénale internationale (CPI) a commencé par marquer son 15ème anniversaire. À cette occasion, tous ceux qui le souhaitent sont invités à raconter leurs récits sur le fait d’avoir 15 ans et comment les événements de leur jeunesse ont façonné leur sens de la justice. Cette campagne en ligne vise à s'engager avec la communauté globale pour qui la justice compte, à célébrer les réalisations faites à ce jour et à envisager l'avenir pour construire un monde plus juste.

Cette campagne se déroulera jusqu'au 17 juillet 2017, Journée de la justice pénale internationale, sur la nouvelle page Facebook de la CPI, et sera promue sur les comptes Twitter de la Cour en anglais et en français, ainsi que sur ses comptes Youtube Tumblr et Flickr. De plus amples informations se trouvent également sur la page Web spéciale du 15ème anniversaire.

Les participants du monde entier sont invités à soumettre une vidéo sur le thème « Avoir 15 ans », notamment sur ce qui a façonné leur sens de la justice et leur espoir pour l'avenir. Alternativement, les participants peuvent publier une photo d'eux, maintenant ou à l'âge de 15 ans, avec leur récit.

La justice, ce n´est pas seulement la rétribution

La Présidente de la CPI Silvia Fernández de Gurmendi a déclaré : « Quand j´avais 15 ans, la justice signifiait essentiellement la rétribution, c’est à dire distribuer des récompenses ou des peines et donner à chacun ce qu´il mérite. Aujourd´hui, la justice, pour moi, ce n´est pas seulement la rétribution, il s´agit de la protection, il s’agit de protéger ceux qui ont souffert, de contribuer à prévenir la violence à leur encontre et lorsqu´on ne peut pas la prévenir, d’essayer de réparer le préjudice qu’ils ont subi ».

Rejoignez dès aujourd’hui la campagne. Publiez une histoire « Avoir 15 ans » sur la page Facebook de la CPI ou envoyez-la par courrier électronique à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.; utilisez le filtre Facebook « Avoir 15 ans » et changez votre photo de profil avec une photo de vous quand vous aviez 15 ans ; aimez et partagez  le contenu de la campagne « Avoir15ans » sur les réseaux sociaux ; invitez vos amis et réseaux à participer à la campagne.

 

A titre de rappel, le 17 juillet 1998, lors d'une conférence à Rome, 120 États ont adopté un traité, connu sous le nom de Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Pour la première fois, les États ont créé une cour pénale internationale permanente pour poursuivre les auteurs des crimes les plus graves, à savoir les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et le génocide.

 

Le 1er juillet 2002, suite à la ratification de 60 États, le traité est entré en vigueur, établissant formellement la Cour pénale internationale. Le 1er juillet 2017, la CPI a marqué son 15ème anniversaire.

 

Aujourd'hui, 124 États sont parties au Statut de Rome, s'efforçant de construire un monde plus juste.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de l’armée, le parti au pouvoir le Zanu-PF et l’opposition pour un leadership intérimaire après les 37 ans de...

Facebook FanBox