A la Une

Transition sans Kabila : HRW pousse l’ONU à l’action

Transition sans Kabila : HRW pousse l’ONU à l’action

L’hypothèse d’une transition sans le président Kabila gagne de plus en plus du terrain. Elle a...

Laissés pour compte

Laissés pour compte

La République démocratique du Congo traverse l’une des crises la plus dangereuse de son...

E. Macron, défenseur de l’Afrique

E. Macron, défenseur de l’Afrique

Pour son premier discours sous l’étoffe de président de la France devant l’Assemblée générale des...

Bal de chauves

Bal de chauves

De Kananga, sortira-t-il quelque chose de bon ? La question vaut la peine d’être posée. En...

Forum sur la paix au Kasaï : une fuite en avant

Forum sur la paix au Kasaï : une fuite en avant

Le forum pour la paix et le développement dans le Kasaï va s’ouvrir en présence du chef de l’Etat...

Imprimer

En cinq points : l’Eglise sensibilise sur l’accord du 31 décembre

Écrit par LP. Publié dans Online Dépêches

Depuis son message du 23 juin 2017, l’église catholique s’est totalement rangée derrière le peuple qui ne réclame que la tenue d’élections à la fin de cette année aux fins de l’alternance démocratique après le dépassement des délais constitutionnels. Elle entend donc accompagner dans sa requête en lui expliquant les fondements du compromis politique obtenu entre tous les protagonistes en décembre 2016. Raison pour laquelle cet accord est également appelé « Accord de la Saint Sylvestre.

Dans les différents diocèses et paroisses de la RDC, l’heure est à la sensibilisation pour amener le peuple à s’approprier cet accord ; seul cadre fédérateur, selon les évêques, pour sauver le pays de la dérive. Sur l’ensemble de provinces ecclésiastiques de la RDC, tous les canaux de communication sont mis en œuvre pour que le peuple congolais se saisisse de l’occasion unique qui lui est offerte pour ouvrir grandement la voie à l’alternance démocratique.

La Cenco a rendu cet accord compréhensible en le résumant en cinq points, pour quel nul n’en ignore la portée. Ces points sont : 1. Pas de révision de la Constitution ; 2. Pas de référendum ; Pas de 3ème mandat présidentiel ; Les élections en décembre 2017 : Le président du CNSA vient du Rassemblement.

A l’occasion du lancement de cette campagne de sensibilisation, le président de la Commission Justice et Paix de la Cenco, Mgr Fidèle Nselele, a circonscrit, dans une allocution au Centre d’accueil Caritas à Kinshasa, le cadre de cette campagne de sensibilisation, avant d’être complété par le chargé des programmes Éducation civique et électorale de la Commission épiscopale Justice et Paix.

Par ailleurs, dans une récente interview à radio-Vatican, Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Mbandaka-Bikoro et vice-président de la CENCO, s’est longuement appesanti sur le schéma de la Cenco. Voici ce que les uns et les autres ont dit.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le partenariat entre la Gécamines et bon nombre d’entreprises minières étrangères alimente le débat. Cette entreprise minière de l’Etat compte remettre de l’ordre dans la boutique.