A la Une

Le pays va très mal, debout Congolais: un message percutant des évêques congolais

Le pays va très mal, debout Congolais: un message percutant des évêques congolais

« Le pays va très mal. Debout Congolais ! Décembre 2017 approche ». C’est ainsi que les évêques...

Bruits des bottes

La guerre reste donc cyclique dans la partie Est de la République démocratique du Congo et...

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Tenir les élections à fin 2017 est le credo entonné à l’unanimité par l’ensemble des Congolais...

Nouvelles preuves

Nouvelles preuves

Au-delà du fait que les tueries du Kasaï constituent une perte pour la nation, d’aucuns pensent...

Alexis Thambwe Mwamba:

Alexis Thambwe Mwamba: "Moïse Katumbi peut rentrer, mais…"

A quoi jouent les autorités de la RDC face au dossier Moïse Katumbi ? Dans une conférence de...

Imprimer

Gala de Boxe 2017 : Alex Miskirtchian réussit son coup face à Bilindo Eseko

Écrit par Armel Langanda. Publié dans Online Dépêches

C’est sous une ambiance électrique que la résidence officielle de la déléguée générale de Wallonie Bruxelles à Kinshasa, a vibré au rythme du gala de boxe internationale, le samedi 17 juin 2017. Très attendu par l’assistance, le combat international entre le triple champion d’Europe EBU Alex Miskirtchian et le congolais Bilindo Eseko était riche en spectacles. Au finish, c’est Alex qui l’a emporté sur un score serré de 176 contre 172. Et cela, après six rounds de trois minutes amplement disputés par les deux protagonistes.

Tout s’est passé sous l’œil vigilant et participatif de la Banque Commerciale du Congo (BCDC). Celle-ci a toujours été considérée comme un grand partenaire dudit événement. La BCDC a toujours manifesté la volonté d’accompagner les organisateurs de ce gala de boxe qui est à sa troisième édition. C’est dans l’objectif de prêter main forte non seulement aux organisateurs, mais aussi et surtout, aux jeunes boxeurs qui émergent au jour le jour dans cette discipline sportive.

Tout a plutôt démarré avec trois combats en Kick Boxing. C’est Baygon Ntiemi qui a battu Oumaga Bokala en finale. Par conséquent, Baygon arrache ainsi la qualification pour la grande finale internationale prévue le 2 juillet, à Kinshasa. En demi-finale, Baygon a battu abattu Tshitenga Henri au terme de trois rounds de trois minutes. Oumaga pour sa part, a mis en déroute Chanick Mabulabula sur chaos au deuxième round.

Un autre événement, c’est la boxe professionnelle entre Kuvesa Katembo de Ngiri Ngiri club et Dieu Nzau de Shark Club. Il fallait avoir de l’énergie pour combattre. Au terme d’un combat de six rounds, c’est Kuvesa katembo qui l’a emporté sur un score de 179 contre 164. Par conséquent, Kuvesa gagne un groupe électrogène de 4.5 Kva mis en jeu par l’un des sponsors de l’événement.

Alex s’est fait peur

Le dernier et grand événement de la soirée, c’est le grand combat international qui a mis aux prises le Belge Alex Miskirtchian au Congolais Bilindo Eseko. À la surprise générale, le congolais fait un combat exceptionnel face au triple champion d’Europe. Il fallait attendre six rounds pour déterminer le vainqueur de ce grand combat. Le derby était équilibré avec un léger avantage d’Alex en termes de points. À la fin, c’est Alex Miskirtchian qui s’est imposé en termes de points (176-172).

Reconnaissant la performance de son adversaire Bilindo Eseko, qui combattait pour la première fois en international, Alex s’est exprimé en ces termes : « Sincèrement, j’ai apprécié la performance de ce jeune qui n’a que 21 ans. Il a un bel avenir et il mérite un encadrement sérieux ».

Très satisfaite de l’organisation, la déléguée générale de Wallonie Bruxelles, Kathryn Brahy, a remercié tous les participants. Une gamine de 3 ans et demi a entonné l’hymne National de la RDC (Débout Congolais) en présence même de l’ambassadeur de Belgique en RDC. Aux côtés de Mme Brahy, il faut saluer la bravoure des organisateurs de ce gala, en l’occurrence M. Garro Nanikian, promoteur de l’événement et M. Valery Safarian, représentant des sponsors.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

« Le pays va très mal. Debout Congolais ! Décembre 2017 approche ». C’est ainsi que les évêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) ont intitulé leur message adressé à la...
More inA la Une  Sports  Economie