A la Une

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Hier jeudi, le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo a donné des orientations dont la...

Un démineur ?

Un démineur ?

Généralement considéré comme une chambre des sages, le Sénat pourrait-il prendre de la hauteur...

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Lundi dernier, le Conseil européen s’est penché sur le dossier de la République démocratique du...

2018, espoirs permis

2018, espoirs permis

L’espoir fait vivre. Dans le domaine économique comme dans le domaine politique, les perspectives...

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

La Sénat a entamé, lundi, l’examen du projet de révision de la loi électorale, lequel a été...

Imprimer

ECC : installation du nouveau représentant légal de l’église Méthodiste unie du Congo

Écrit par Joyce Kalala le .

Cette cérémonie qui aura lieu dans la cathédrale du Centenaire de l’église Protestante au Congo, en présence des personnalités politico-administratifs tant au niveau national qu’international, revêt une double signification. Outre, l’installation et la présentation du nouvel évêque résident et représentant de la Communauté Méthodistes Unis au Congo, il sera également question de présenter les nouveaux évêques qui dirigeront les quatre régions épiscopale (diocèses) de cette 28ième Communauté de l’Eglise du Christ au Congo (ECC).

A en croire, le président du Comité d’installation, Mgr Louis Loma qui a animé une conférence de presse en perspective de cette cérémonie, le jeudi 18 mai 2017, au siège administratif de la Communauté Méthodistes Unis au Congo, les dirigeants de l’Eglise qui seront présentés, ont tous été élus, au cours de la 7ième conférence de l’Eglise Méthodistes Unis au Congo qui s’est ténue au mois de mars à Kamina.

Par ailleurs, ce dernier a indiqué que la région épiscopale du Congo-Est qui comprend entre autres l’ancienne province du Maniema, le Grand Kivu, l’ancienne province Orientale, le Grand Equateur et la République Centrafricaine, sera dirigée par Mgr Gabriel Unda, qui a en outre, été réélu à ce poste. Par contre, la région épiscopale du Sud-Congo qui regroupe la partie Sud du Grand Katanga et la Zambie, sera dirigée par Mgr Alex Kassap.

S’agissant de la région épiscopale du Nord Katanga qui regroupe la partie Nord du Grand Katanga et la Tanzanie, sera conduite sous la houlette de Mgr Guy Mande. Et enfin, la région épiscopale du Congo Central qui regroupe les deux anciennes provinces du Grand Kasaï, la province de Kinshasa, le Bandundu et l’ancienne province du Bas-Congo ainsi que des missions au Congo/Brazzaville, sera administrée par Mgr Daniel Lunge Onashuyaka qui est en même temps évêque résident et représentant légal de l’Eglise Méthodistes Unis au Congo.

En outre, le président du Comité d’installation, Mgr Louis Loma a laissé entendre que leur Communauté entend présenter à la communauté international comme nationale, sa pensée sociale pour la république démocratique du Congo qui a déjà fait ses preuves en Angleterre comme aux Etats Unis d’Amérique. Et de terminer en précisant que la Communauté Méthodistes Unis au Congo a plus de dix millions de fidèle en RDC et au mois de février 2014, cette communauté avait totalisée 100 ans d’évangélisation au pays de Lumumba et Mzee Laurent Désiré Kabila.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’attaque menée la semaine dernière contre une base de la Monusco dans l’Ituri, sur la route de Mbau Kamango, continue à susciter de nombreuses questions. Malgré les promesses d’enquête,...