A la Une

CNSA : les membres bientôt connus

CNSA : les membres bientôt connus

La présidence de la République est en possession de différentes propositions des parties...

Luanda persiste…

Luanda persiste…

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC a séjourné vendredi et...

Assassinat des experts onusiens : imminence des audiences publiques

Assassinat des experts onusiens : imminence des audiences publiques

La vérité pourrait éclater au grand jour avec les audiences publiques qui vont incessamment...

Pacification de la RDC, du Burundi et de la RCA: L’Angola veut aller vite

Pacification de la RDC, du Burundi et de la RCA: L’Angola veut aller vite

Le nouveau shérif de l’Afrique centrale intronisé par les Etats-Unis et des pays de la...

Sortie de crise en RDC : Washington se rapproche de Luanda

Sortie de crise en RDC : Washington se rapproche de Luanda

C’est peut-être sur l’axe Washington et Luanda que pourrait bien se dénouer la crise politique...

Imprimer

Un si juteux métier

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Ils étaient plusieurs milliers d’hommes et de femmes–vieux et jeunes - à s’investir, des mois durant, dans la discrète chasse aux maroquins. Vous les avez vus gesticuler et pontifier, parfois vous irriter, à la télévision. Les uns passés docteurs ès dithyrambes à la gloire de l’autorité morale. Les autres, champions du détricotage de la science au profit de la bêtise politique.

La chute planifiée du gouvernement de l’UDPS Faustin B…  euh…- pardon ! - Samy Badibanga, quatre mois après l’illusion d’un pouvoir jubilatoire, avait boosté l’activisme des caciques ainsi que le militantisme hypocrite des porteurs de mallette. Tous rivés sur l’accès ou le retour aux affaires.

À l’heure de la moisson, le Pouvoir discrétionnaire a choisi l’UDPS (encore ?) Bruno Tshibala, nommé premier ministre. Un mois après, celui-ci publie «son» équipe, que la kabilie lui a confectionnée sur mesure. La mangeoire oligarchique n’ayant invité qu’une soixantaine de convives, des tonnes de malédictions sont alors déversées sur «l’ingrate» autorité morale!

Ça fait un trop plein de déçus, à tous les étages. Parmi eux, les étoiles mortes, déjà évacuées du ciel, tels les «pionniers» de l’UDPS. Leur tiennent compagnie les «Orfèvres» oppositionnels du 18 octobre, les «Boulimiques» de la majorité et les «Transfuges» du Rassemblement. 

Accéder au pouvoir. Acquérir et conserver ses privilèges, quels que soient les artifices utilisés. C’est le cas de tout aventurier tenté par les mirages d’un si juteux métier. À tous les déçus de Kabila-Tshibala, le peuple ekonda rappelle «l’amitié de l’huile et de l’eau : l’eau en bas, l’huile en haut». Aux citoyens d’en-bas de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Depuis la décision d’un groupe de députés provinciaux de l’Équateur de déchoir le gouverneur de leur province, des voix s’élèvent pour dénoncer les dilatoires visant à nuire à certaines autorités...