A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Un si juteux métier

Écrit par Ben-Clet le . Publié dans Apostrophe

Ils étaient plusieurs milliers d’hommes et de femmes–vieux et jeunes - à s’investir, des mois durant, dans la discrète chasse aux maroquins. Vous les avez vus gesticuler et pontifier, parfois vous irriter, à la télévision. Les uns passés docteurs ès dithyrambes à la gloire de l’autorité morale. Les autres, champions du détricotage de la science au profit de la bêtise politique.

La chute planifiée du gouvernement de l’UDPS Faustin B…  euh…- pardon ! - Samy Badibanga, quatre mois après l’illusion d’un pouvoir jubilatoire, avait boosté l’activisme des caciques ainsi que le militantisme hypocrite des porteurs de mallette. Tous rivés sur l’accès ou le retour aux affaires.

À l’heure de la moisson, le Pouvoir discrétionnaire a choisi l’UDPS (encore ?) Bruno Tshibala, nommé premier ministre. Un mois après, celui-ci publie «son» équipe, que la kabilie lui a confectionnée sur mesure. La mangeoire oligarchique n’ayant invité qu’une soixantaine de convives, des tonnes de malédictions sont alors déversées sur «l’ingrate» autorité morale!

Ça fait un trop plein de déçus, à tous les étages. Parmi eux, les étoiles mortes, déjà évacuées du ciel, tels les «pionniers» de l’UDPS. Leur tiennent compagnie les «Orfèvres» oppositionnels du 18 octobre, les «Boulimiques» de la majorité et les «Transfuges» du Rassemblement. 

Accéder au pouvoir. Acquérir et conserver ses privilèges, quels que soient les artifices utilisés. C’est le cas de tout aventurier tenté par les mirages d’un si juteux métier. À tous les déçus de Kabila-Tshibala, le peuple ekonda rappelle «l’amitié de l’huile et de l’eau : l’eau en bas, l’huile en haut». Aux citoyens d’en-bas de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.