A la Une

Enrôlement des électeurs : la Céni met le cap sur le Kasaï

Enrôlement des électeurs : la Céni met le cap sur le Kasaï

Elections sans l’espace Kasaï ? Corneille Nangaa  avait évoqué cette hypothèse en mai dernier...

750 millions USD portés disparus dans les mines : le gouvernement recadre Global Witness

750 millions USD portés disparus dans les mines : le gouvernement recadre Global Witness

Le gouvernement affiche toute sa sérénité sur le dernier rapport de Global Witness notamment en...

Le MLC désapprouve Olenghankoy et claque la porte du CNSA

Le MLC désapprouve Olenghankoy et claque la porte du CNSA

A la suite de la réunion des délégués des différentes composantes au CNSA qui a eu lieu ce...

Grande déception

Grande déception

L’Accord du 31 décembre 2016 est systématiquement foulé au pied par la Majorité présidentielle...

La nouvelle feuille de route du Rassemblement

La nouvelle feuille de route du Rassemblement

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement a finalement clôturé,...

Imprimer

Un si juteux métier

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Ils étaient plusieurs milliers d’hommes et de femmes–vieux et jeunes - à s’investir, des mois durant, dans la discrète chasse aux maroquins. Vous les avez vus gesticuler et pontifier, parfois vous irriter, à la télévision. Les uns passés docteurs ès dithyrambes à la gloire de l’autorité morale. Les autres, champions du détricotage de la science au profit de la bêtise politique.

La chute planifiée du gouvernement de l’UDPS Faustin B…  euh…- pardon ! - Samy Badibanga, quatre mois après l’illusion d’un pouvoir jubilatoire, avait boosté l’activisme des caciques ainsi que le militantisme hypocrite des porteurs de mallette. Tous rivés sur l’accès ou le retour aux affaires.

À l’heure de la moisson, le Pouvoir discrétionnaire a choisi l’UDPS (encore ?) Bruno Tshibala, nommé premier ministre. Un mois après, celui-ci publie «son» équipe, que la kabilie lui a confectionnée sur mesure. La mangeoire oligarchique n’ayant invité qu’une soixantaine de convives, des tonnes de malédictions sont alors déversées sur «l’ingrate» autorité morale!

Ça fait un trop plein de déçus, à tous les étages. Parmi eux, les étoiles mortes, déjà évacuées du ciel, tels les «pionniers» de l’UDPS. Leur tiennent compagnie les «Orfèvres» oppositionnels du 18 octobre, les «Boulimiques» de la majorité et les «Transfuges» du Rassemblement. 

Accéder au pouvoir. Acquérir et conserver ses privilèges, quels que soient les artifices utilisés. C’est le cas de tout aventurier tenté par les mirages d’un si juteux métier. À tous les déçus de Kabila-Tshibala, le peuple ekonda rappelle «l’amitié de l’huile et de l’eau : l’eau en bas, l’huile en haut». Aux citoyens d’en-bas de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

A l’audience du jeudi 21 juillet 2017 dans le procès qui oppose le ministère public aux assassins présumés des experts de l’ONU Michaël Sharp et Zaida Catalan, le témoin Jean-Bosco Mukanda à accusé...