A la Une

2ème conclave de l’Opposition à Kinshasa : le Rassemblement vise l’alternance

2ème conclave de l’Opposition à Kinshasa : le Rassemblement vise l’alternance

Sorti groggy de la mise en application de l'Accord de la Saint-Sylvestre, le Rassemblement a...

La SADC recommande à la Céni de publier un calendrier électoral consensuel

La SADC recommande à la Céni de publier un calendrier électoral consensuel

La situation politique et sécuritaire en République démocratique du Congo a encore une fois été...

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de l’article 64

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de l’article 64

Dans l’incertitude d’organiser des élections apaisées, l’Opposition et la Majorité présidentielle...

Me Mukendi : « Une victoire pour la justice »

Me Mukendi : « Une victoire pour la justice »

Face aux arguments de droit avancés par la défense de Moïse Katumbi dans l’affaire qui l’oppose...

Sérieux handicap

Sérieux handicap

La crise politique en République démocratique du Congo continue de plonger davantage le pays...

Imprimer

Un si juteux métier

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Ils étaient plusieurs milliers d’hommes et de femmes–vieux et jeunes - à s’investir, des mois durant, dans la discrète chasse aux maroquins. Vous les avez vus gesticuler et pontifier, parfois vous irriter, à la télévision. Les uns passés docteurs ès dithyrambes à la gloire de l’autorité morale. Les autres, champions du détricotage de la science au profit de la bêtise politique.

La chute planifiée du gouvernement de l’UDPS Faustin B…  euh…- pardon ! - Samy Badibanga, quatre mois après l’illusion d’un pouvoir jubilatoire, avait boosté l’activisme des caciques ainsi que le militantisme hypocrite des porteurs de mallette. Tous rivés sur l’accès ou le retour aux affaires.

À l’heure de la moisson, le Pouvoir discrétionnaire a choisi l’UDPS (encore ?) Bruno Tshibala, nommé premier ministre. Un mois après, celui-ci publie «son» équipe, que la kabilie lui a confectionnée sur mesure. La mangeoire oligarchique n’ayant invité qu’une soixantaine de convives, des tonnes de malédictions sont alors déversées sur «l’ingrate» autorité morale!

Ça fait un trop plein de déçus, à tous les étages. Parmi eux, les étoiles mortes, déjà évacuées du ciel, tels les «pionniers» de l’UDPS. Leur tiennent compagnie les «Orfèvres» oppositionnels du 18 octobre, les «Boulimiques» de la majorité et les «Transfuges» du Rassemblement. 

Accéder au pouvoir. Acquérir et conserver ses privilèges, quels que soient les artifices utilisés. C’est le cas de tout aventurier tenté par les mirages d’un si juteux métier. À tous les déçus de Kabila-Tshibala, le peuple ekonda rappelle «l’amitié de l’huile et de l’eau : l’eau en bas, l’huile en haut». Aux citoyens d’en-bas de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Une fois de plus, les minerais du pays font l’objet d’une enquête de la par des Ong internationales. En interne, les commentaires vont dans divers sens....