A la Une

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Hier jeudi, le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo a donné des orientations dont la...

Un démineur ?

Un démineur ?

Généralement considéré comme une chambre des sages, le Sénat pourrait-il prendre de la hauteur...

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Lundi dernier, le Conseil européen s’est penché sur le dossier de la République démocratique du...

2018, espoirs permis

2018, espoirs permis

L’espoir fait vivre. Dans le domaine économique comme dans le domaine politique, les perspectives...

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

La Sénat a entamé, lundi, l’examen du projet de révision de la loi électorale, lequel a été...

Imprimer

Appui aux campagnes de vaccination au Nord-Kivu : près de 100 000$ US planifiés annuellement

Écrit par O. Dioso le . Publié dans Société

L’expérience du Nord-Kivu en matière vaccinale est un cas d’école pour préserver les enfants contre les épidémies. L’expérience du gouverneur de cette province pourrait être partagée lors de la prochaine conférence des gouverneurs.

 

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu planifie annuellement dans son budget une tranche équivalant à cent mille dollars américains (100 000$ US) dans le cadre de l’appui aux campagnes de vaccination de routine, a reconnu dernièrement le député national Grégoire Lusenge Kakule. Qui est à la tête d’une mission parlementaire devant se rendre compte du degré d’implication des exécutifs provinciaux  dans la sauvegarde du bien-être social des enfants dès leur bas âge, renseigne le portail officiel du Nord-Kivu.

Cette délégation des élus nationaux, qui a échangé avec le gouverneur Julien Paluku, s’est réjouie du niveau de décaissement de fonds à titre d’appui à la campagne de vaccination qui approche les 30%. « Au regard des urgences de la province du Nord-Kivu, nous avons apprécié le taux de décaissement qui dépasse les 30% », a indiqué le député Grégoire Lusenge qui a salué l’implication personnelle du gouverneur Julien Paluku dans les activités.

Le souhait de cet élu de Mambasa, président du Réseau des partenaires congolais pour l’appui à la vaccination est que l’expérience du chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu soit partagée dans la prochaine conférence des gouverneurs afin que ces derniers partagent cette expérience dans le cadre de la  sensibilisation. « L’expérience de la province du Nord-Kivu en matière vaccinale est un cas d’école », a conclu le député Lusenge  pour qui le travail doit se poursuivre et cela sans relâche pour préserver les enfants contre les épidémies.

Pour cette mission parlementaire, la question de vaccination de routine est primordiale pour la République démocratique du Congo, la santé des enfants et mamans étant une préoccupation qui requiert beaucoup d’attention.

L’idéal est qu’aucun édit ne soit élaboré en provinces sans une prise en charge de la vaccination de routine.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’attaque menée la semaine dernière contre une base de la Monusco dans l’Ituri, sur la route de Mbau Kamango, continue à susciter de nombreuses questions. Malgré les promesses d’enquête, connaîtra-t-on...