A la Une

Affaire Kamuina Nsapu-Clément Kanku : le PGR se saisit du dossier

Affaire Kamuina Nsapu-Clément Kanku : le PGR se saisit du dossier

Ce sont les révélations faites par le quotidien américain New York times concernant l’implication...

Assemblées de la Bad à Ahmedabad : passer de l’agriculture sociale à l’agro-business

Assemblées de la Bad à Ahmedabad : passer de l’agriculture sociale à l’agro-business

En Inde où se tiennent jusqu’au 26 mai les assemblées annuelles de la Banque africaine de...

Donner un signal fort

Donner un signal fort

Nommé le 7 avril, le Premier ministre Bruno Tshibala, dont le gouvernement rendu public le 7...

Visite du président Trump au Vatican : Le plaidoyer du pape en faveur de la RDC

Visite du président Trump au Vatican : Le plaidoyer du pape en faveur de la RDC

La visite du président américain Donald Trump au Vatican auprès du pape François suscite un grand...

La révolution de l’AFDL a-t-elle fini par dévorer ses propres enfants ?

La révolution de l’AFDL a-t-elle fini par dévorer ses propres enfants ?

Vingt ans après la chute de Mobutu, peu de compagnons de lutte de Laurent-Désiré Kabila, alors...

Imprimer

Les députés nationaux du Rassemblement s’organisent

Écrit par Véron K..

A une question sur l’utilité de ce regroupement,  Konde Vila Kikanda  a précisé qu’il est constitué à titre informel. Il fonctionnera au sein de l’Assemblée  nationale en vue de parler le même langage et prendre des positions communes lorsqu’il faudra voter des lois.

Ce regroupement, a-t-il rassuré, s’exprimera au nom du Rassemblement  qui, à travers  le Comité des sages, lui donnera des orientations pour qu’il n’y ait pas divergence des vues.

L’objectif étant l’harmonisation des points de vue, le regroupement des députés nationaux dont les partis  sont membres du Rassemblement des forces sociales et politiques du changement travaillera de commun accord avec le comité des sages.

Un non-événement

 Par  rapport au gouvernement  Bruno Tshibala dont la composition  a été rendue publique le mardi 9 mai,  Konde  Vila  Kikanda qualifie cela de non-événement, d’autant plus que c’est une entorse à l’Accord  du 31 décembre 2016.

« Etant donné que Félix Tshisekedi a été le seul chef de délégation du Rassemblement aux travaux du Centre interdiocésain  pilotés par la Conférence épiscopale  nationale du Congo (CENCO), les autres sont purement et simplement des frondeurs. Tout ce qui se fait n’est que de la pure distraction. A quoi bon faire des commentaires », s’est interrogé Konde ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’évaluation de 20 ans après la chute de Mobutu en 1997, était au cœur d’une conférence-débat tenue, le samedi 20 mai 2017 à Kinshasa Centre Catholique Nganda.