A la Une

Tenir bon

La fin d’une chose vaut mieux que son commencement. Cette sagesse doit encore inspirer, s’il le...

Election des gouverneurs : ça se complique pour la MP

Election des gouverneurs : ça se complique pour la MP

En annulant, sur base d’un arrêt de la Cour constitutionnelle, l’élection du vice-gouverneur de...

L’honneur perdu

L’honneur perdu

Dans la province de l’Ituri, environ 200 Congolais sont morts mercredi 16 août à la suite d’un...

Tshibala à Pretoria, Minaku à Kigali : Kinshasa ignore les 200 morts de l’Ituri

Tshibala à Pretoria, Minaku à Kigali : Kinshasa ignore les 200 morts de l’Ituri

Le glissement de terrain dans la localité de Tara, en Ituri, a englouti plus de 200 personnes...

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Plus que jamais soudé derrière le tandem Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, le Rassemblement des...

Imprimer

Les députés nationaux du Rassemblement s’organisent

Écrit par Véron K..

A une question sur l’utilité de ce regroupement,  Konde Vila Kikanda  a précisé qu’il est constitué à titre informel. Il fonctionnera au sein de l’Assemblée  nationale en vue de parler le même langage et prendre des positions communes lorsqu’il faudra voter des lois.

Ce regroupement, a-t-il rassuré, s’exprimera au nom du Rassemblement  qui, à travers  le Comité des sages, lui donnera des orientations pour qu’il n’y ait pas divergence des vues.

L’objectif étant l’harmonisation des points de vue, le regroupement des députés nationaux dont les partis  sont membres du Rassemblement des forces sociales et politiques du changement travaillera de commun accord avec le comité des sages.

Un non-événement

 Par  rapport au gouvernement  Bruno Tshibala dont la composition  a été rendue publique le mardi 9 mai,  Konde  Vila  Kikanda qualifie cela de non-événement, d’autant plus que c’est une entorse à l’Accord  du 31 décembre 2016.

« Etant donné que Félix Tshisekedi a été le seul chef de délégation du Rassemblement aux travaux du Centre interdiocésain  pilotés par la Conférence épiscopale  nationale du Congo (CENCO), les autres sont purement et simplement des frondeurs. Tout ce qui se fait n’est que de la pure distraction. A quoi bon faire des commentaires », s’est interrogé Konde ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Tenir bon
mardi 22 août 2017
La fin d’une chose vaut mieux que son commencement. Cette sagesse doit encore inspirer, s’il le faut bien, les acteurs politiques du Rassemblement des Forces politiques et sociales acquises au...
More inA la Une  Economie  A la Une