A la Une

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Imprimer

Kinshasa : Sanru Asbl et ISSI Monkole en campagne de sensibilisation et dépistage du paludisme

Écrit par St Augustin K. le . Publié dans Société

L’Asbl Soins de santé en milieu rural (Sanru) et l’Institut supérieur des sciences infirmières (ISSI Monkole) de la commune de Mont-Ngafula se sont lancés en campagne de sensibilisation et de dépistage du paludisme dans les municipalités de Mont-Ngafula et Selembao. Et ce, en marge de la célébration de 20 ans d’existence de l’ISSI Monkole, un établissement d’enseignement supérieur des sciences de la santé.

 

La cérémonie de  lancement de cette activité a eu lieu le mercredi 3 mai 2017 dans la salle de conférences de cette Alma Mater. Cette campagne s’étend du 25 avril au 25 mai et coïncide si heureusement avec la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme dont le thème est « En finir pour de bon avec le paludisme » et avec pour slogan au niveau national «  je m’engage pour zéro cas de paludisme dans mon ménage ».

A cette occasion, Sanru Asbl, en partenariat avec le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) a organisé une séance de renforcement des capacités des étudiantes et du personnel de l’ISSI Monkole.

 Et de manière pratique, Dr Jean-Claude Kufutua, point focal des activités communautaires à Sanru Asbl, a entretenu les praticiens des soins de santé sur la manière de procéder au test de diagnostic rapide (TDR). Sa leçon magistrale a été précédée d’un test de connaissances sur les notions essentielles que doit assimiler un technicien des soins de santé en RDC.

Il a dit à ce sujet que Sanru a reçu une invitation de l’institution qui célèbre ses 20 ans d’existence et cela a coïncidé avec la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, c’était donc important que les experts de Sanru se joignent à l’ISSI pour célébrer les ces 20, débriefer et sensibiliser la population par rapport à tous ceux qui luttent contre le paludisme. Dans le programme de l’institution, il est prévu que les étudiantes descendent à la cité pour sensibiliser et dépister des malades et aider la communauté à fréquenter les structures des soins.

 

Sanru, organisation de santé publique

 

Bien avant lui, Mme Jennifer Tamba, chargée de communication à Sanru Asbl, a présenté les actions de Sanru Asbl dans la lutte contre le paludisme. Dans son intervention, elle voulait susciter l’implication de la communauté ISSI Monkole en vue d’en finir pour de bon avec le paludisme.

Profitant de la circonstance, elle a présenté Sanru qui, a-t-elle dit, est une organisation de santé publique ayant vu le jour en 1981 et, sous sa forme actuelle, existe depuis le 30 novembre 2011. Elle travaille avec plusieurs partenaires et met en œuvre plusieurs projets (Fonds mondial pour le paludisme et le Vih/sSda ; Gavi pour la vaccination, DFID avec le projet ACF IMMA…).

Benjamin Mutombo, communicateur en santé au PNLP, s’est pour sa part attardé sur la politique nationale de lutte contre le paludisme, les stratégies préconisées par l’Etat congolais et les résultats atteints.

Pour sa part, Mme Philomène Tshiswaka, Sg Académique de l’ISSI, s’est ainsi exprimée : «  l’ISSI Monkole, en tant qu’établissement d’enseignement supérieur, essaie de répondre à ses trois missions : formation, recherche et offre des soins à la communauté. C’est dans le contexte de la 3ème mission que l’ISSI organise une campagne de sensibilisation et de dépistage pour lutter contre le paludisme ».

 

Mlle Ivonne-Lucie Tshipamba, étudiante de L2 en Sciences infirmières à l’ISSI, s’est dit satisfaite de l’action Sanru-PNLP qui les invite à descendre à la cité et faire la sensibilisation dans la lutte contre le paludisme. Il est question, a-t-elle ajouté, de s’engager pour qu’il y ait zéro cas de paludisme dans la communauté.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de l’armée, le parti au pouvoir le Zanu-PF et l’opposition pour un leadership intérimaire après les 37 ans de règne de...