A la Une

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Plus que jamais soudé derrière le tandem Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, le Rassemblement des...

Le refrain habituel

Le refrain habituel

La République démocratique du Congo a payé un lourd tribut de sa dépendance dans son industrie...

La SADC demande à la Céni de publier « le calendrier électoral révisé »

La SADC demande à la Céni de publier « le calendrier électoral révisé »

Au terme de son sommet, qui s’est clôturé dimanche en Afrique du Sud, la SADC (Communauté pour...

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Au moment où la crise politique s’enlise, des mouvements citoyens et quelques personnalités ont...

La résistance s’organise

La résistance s’organise

Une stratégie commune pour obtenir le départ du régime de Kinshasa avant la fin de l’année, voilà...

Imprimer

L’accès aux financements des PME au cœur d’un colloque à Kinshasa

Écrit par Olivier Kaforo. Publié dans Economie

Avant de prospérer dans les affaires, il vaut mieux définir ses objectifs. Ainsi, les problèmes auxquels l’on fait face pourront être résolus l’un après l’autre. S’ouvrir au monde des affaires est l’une des recommandations pour mieux opérer en milieu des PME.

 

Des Petites et moyennes entreprises (PME) font souvent face aux difficultés d’accès aux financements. Pour tenter de répondre aux questions posées par les PME congolaises, un colloque a été organisé, le samedi 29 avril, à Kinshasa. La salle de conférences de Sultani hôtel, à Gombe, a servi de cadre à l’organisation de ces échanges qui s’inscrivent dans le cadre du « déjeuner Makutano ».

Organisé en partenariat avec un groupe de banques commerciales, le déjeuner Makutano s’est fixé pour objectif d’éclairer les investisseurs et entrepreneurs potentiels sur les possibilités et chances d’accéder à des fonds rendus disponibles au niveau international.

Dans sa communication de circonstance, Abdou Abdou, président délégué général (PDG) de Kongo Katiopa, entreprise spécialisée dans l’accompagnement des entreprises et le lobbying financier, a indiqué que la mobilisation des fonds est toujours nécessaire.

En RDC comme ailleurs, a-t-il ajouté, créer ou développer une PME suppose une mobilisation conséquente de fonds.

D’après le conférencier, ces PME rencontrent pourtant plusieurs difficultés pour accéder à un financement auprès des banques ou des fonds locaux alors que le parcours pour obtenir un financement à l’international semble relever, lui aussi, d’un parcours de combattant.

Le PDG de Kongo Katiopa a ajouté que ces Petites et moyennes entreprises peuvent contourner ces obstacles, si et seulement si elles sont conseillées par des experts qui soient capables de leurs apporter des solutions adéquates.

«Il existe pourtant des solutions pour braver ces obstacles. Certains experts locaux ou internationaux se sont spécialisés dans l’appui au montage de ces dossiers et à l’accompagnement des entreprises pour gérer les fonds obtenus dans la logique du donneur. Ce qui est recherché par cette nouvelle dynamique des chefs d’entreprises, c’est le développement durable et inclusif en RDC, avec un réel impact sur la population. Parler des PME et de leurs problématiques devient donc une évidence et une priorité pour le développement de la classe moyenne congolaise», a relevé Abdou Abdou.

 

Makutano est un réseau de chefs d’entreprises congolais issues de la diaspora. Ceux-ci se mettent ensemble sur les différentes problématiques du pays. La rencontre du 29 avril est le troisième déjeuner organisé à Kinshasa après celui consacré aux femmes ainsi qu’au leadership au mois de mars dernier. Une cinquantaine de PME ont été conviées à cette rencontre. La grande rencontre annuelle « Makutano» est prévue du 14 au 16 septembre 2017.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La première victime de Luzolo est là. Elle s’appelle Anatole Kikwa, ancien directeur général de l’Ogefrem. Il doit répondre vendredi prochain à une convocation du cabinet du Procureur général de la...