A la Une

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Tenir les élections à fin 2017 est le credo entonné à l’unanimité par l’ensemble des Congolais...

Nouvelles preuves

Nouvelles preuves

Au-delà du fait que les tueries du Kasaï constituent une perte pour la nation, d’aucuns pensent...

Alexis Thambwe Mwamba:

Alexis Thambwe Mwamba: "Moïse Katumbi peut rentrer, mais…"

A quoi jouent les autorités de la RDC face au dossier Moïse Katumbi ? Dans une conférence de...

Ingérence extérieure ?

Ingérence extérieure ?

Un sit-in des Congolais, mobilisés autour de la Nouvelle classe politique et sociale (NCPS), a...

Transactions en dollars : Trump serre les vis

Transactions en dollars : Trump serre les vis

  L’administration Trump semble plus dure que lors celle de Barack Obama qui avait privilégié la...

Imprimer

Incendie à Mont-Ngafula : des biens d’une maison consumées à cause d’une bougie

Écrit par Blessing Mandaka Mandaka (Stagiaire/Ifasic). Publié dans Société

Laisser une bougie allumée dans une maison commerciale ou d’habitation provoque souvent des dégâts irréparables, mais beaucoup de gens n’en tirent pas de leçon.

Un incendie s’est déclaré dans une maison d’habitation située au n° 20 bis de l’avenue Salongo, quartier Ngafani, dans la commune de Mont-Ngafula. Les faits se sont passés dans la nuit du mercredi 26 à jeudi 27 avril 2017.

Selon les habitants de ce quartier, une bougie allumée serait à la base de ce sinistre. En effet, ont rapporté les témoins au Potentiel, les occupants de cette maison ont commis l’imprudence de laisser une bougie allumée au moment où ils se sont rendus à une veillée de prière. Et c’est à 23 heures qu’ils ont quitté la maison pour le lieu du culte sans se souvenir avoir allumé une bougie au salon.

A 5 heures, un jeune homme résidant dans la parcelle voisine à celle où s’est produit le sinistre a constaté la fumée sortir de la  maison  en question. Se rapprochant vers la porte, il s’est rendu compte que celle-ci était fermée à clé et que personne n’était à l’intérieur de la maison. Aussitôt, il a réveillé des voisins qui dormaient.

Le véhicule anti-incendie arrive en retard

Ensemble, ils ont essayé d’ouvrir la porte de la maison pour éteindre le feu. Soudain, les occupants de la de la maison ont surgi sur le lieu, provenant de la veillée de prière. Sur place, ils ont constaté que leur maison était en feu dont ils étaient incapables d’éteindre compte tenu de son intensité.

Ce qui les a poussés à faire appel à la police anti-incendie dont le véhicule est arrivé sur le lieu du sinistre une heure plus tard. Les éléments de la police ont pu maîtriser le feu. Qui avait tout consumé, a-t-on constaté, malheureusement. D’où les occupants de la maison n’ont pu rien récupéré.

Quelques témoins de l’événement ont interpellé l’hôtel de ville de Kinshasa afin qu’il érige les postes de police anti-incendie dans toutes les communes de Kinshasa. Cela afin que les interventions de ce corps de la Police nationale se fassent rapidement.

De son côté, le chef du quartier Ngafani qui est  descendu sur le lieu du sinistre pour s’enquérir de la situation, a conseillé aux habitants de ne pas utiliser la bougie parce qu’il est, a-t-il dit, à l’origine de plusieurs cas d’incendie dans la ville de Kinshasa.

 

Les habitants du quartier Ngafani ont, quant à eux, interpellé la Société nationale d’électricité (SNEL) à prendre en compte leurs préoccupations car cela fait deux mois que la fourniture en électricité a été interrompue dans leur quartier.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Sa Majesté Sanga Balende rate l’occasion de passer devant FC Renaissance. Elle a été tenue en échec par Don Bosco (1-1), en match de la 12ème journée des play-offs de la Linafoot. Elle totalise 14...