A la Une

Enrôlement des électeurs : la Céni met le cap sur le Kasaï

Enrôlement des électeurs : la Céni met le cap sur le Kasaï

Elections sans l’espace Kasaï ? Corneille Nangaa  avait évoqué cette hypothèse en mai dernier...

750 millions USD portés disparus dans les mines : le gouvernement recadre Global Witness

750 millions USD portés disparus dans les mines : le gouvernement recadre Global Witness

Le gouvernement affiche toute sa sérénité sur le dernier rapport de Global Witness notamment en...

Le MLC désapprouve Olenghankoy et claque la porte du CNSA

Le MLC désapprouve Olenghankoy et claque la porte du CNSA

A la suite de la réunion des délégués des différentes composantes au CNSA qui a eu lieu ce...

Grande déception

Grande déception

L’Accord du 31 décembre 2016 est systématiquement foulé au pied par la Majorité présidentielle...

La nouvelle feuille de route du Rassemblement

La nouvelle feuille de route du Rassemblement

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement a finalement clôturé,...

Imprimer

Kim le nucléaire

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Aux dires de maints observateurs, la menace de la guerre de Trump contre Kim Jong Un se rapproche. Si le conflit éclatait, le présomptueux dirigeant nord-coréen aura contraint l’imprévisible yankee à user de sa superpuissance pour anéantir la force nucléaire de Pyongyang.

 

Sera-ce la guerre des Titans ? C’est un peu exagéré. Sera-ce la répétition de David contre Goliath ? La sainte Bible ne l’a pas prévu. Il nous reste un champ, très vaste, de conjectures. Par exemple, celle qui voit les Yankees «traiter le problème nord-coréen» en neutralisant son arsenal nucléaire car, clame Washington, «la stratégie de la patience est terminée». Par exemple, aussi, celle qui promet «une réponse sans pitié à toute provocation américaine» de la part d’un Kim qui brûle d’envie de rééditer l’exploit japonais de Pearl Harbour en 1945.

Certes, le monde doit se méfier des provocations et des menaces qu’échangent actuellement le jeune belliciste de 34 ans et l’imprévisible septuagénaire. Un monstrueux incendie commence toujours par une brindille, par une étincelle. Tout comme des tonnes d’extincteurs seront épuisées avant de venir à bout du sinistre. Et la guerre du nazi Adolf Hitler est là pour nous le rappeler.

Déjà, les Chinois préviennent que «s’il y a vraiment guerre, personne ne peut être gagnant». En attendant, Pékin a suspendu les vols de ses avions vers Pyongyang depuis 48 heures car, estime-t-il, «un conflit peut éclater à tout moment». Tokyo, pour sa part, envisage de rapatrier ses 60 mille ressortissants vivant en Corée du Nord. La Russie, «très inquiète», appelle «à la retenue».

 

Lequel des bellicistes est fort à blâmer ? L’Afrique a-t-elle ses Kim Jong Un ? Aidez-moi à répondre.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

A l’audience du jeudi 21 juillet 2017 dans le procès qui oppose le ministère public aux assassins présumés des experts de l’ONU Michaël Sharp et Zaida Catalan, le témoin Jean-Bosco Mukanda à accusé...