A la Une

Tripartite Céni-CNSA-Gouvernement : Une coalition de « falsificateurs »

Tripartite Céni-CNSA-Gouvernement : Une coalition de « falsificateurs »

Après avoir bâclé l’arrangement particulier de l’Accord politique du 31 décembre 2016, la MP et...

Soutien improductif

Soutien improductif

La République démocratique du Congo est en train de sombrer. La crise politique ne fait que...

Quel mécanisme pour une transition sans Kabila ?

Quel mécanisme pour une transition sans Kabila ?

La tenue d’élections étant exclue cette année, l’après-décembre 2017 reste un mystère. Raison...

Nul ne le sait

Nul ne le sait

La possibilité d’un report de scrutins se précise. Dans la série de concertations qu’il a...

Réunion stratégique autour de Sassou à Brazzaville

Réunion stratégique autour de Sassou à Brazzaville

Doyen d’Afrique centrale, le président Denis Sassou N’Guesso du Congo/Brazzaville a décidé de...

Imprimer

32ème journée mondiale de la jeunesse : Monsengwo invite la jeunesse à privilégier la paix

Écrit par Emmanuel Luyato/Deborah Mangili (stagiaires/Ifasic) le . Publié dans Provinces

Les jeunes catholiques de Kinshasa ont communié, le dimanche 9 avril au stade Tata Raphaël de la Kethule, avec le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. C’était à l’occasion de la 32è journée internationale de la jeunesse qui coïncidait avec le dimanche des rameaux. A cette occasion, le prélat a invité la jeunesse à être artisan de paix dans son milieu de vie.

 

A l’occasion de la journée internationale des jeunes catholiques, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a invité, le dimanche 9 avril, la jeunesse catholique à prendre part à la dixième édition de la journée diocésaine des jeunes.  Rencontre qui s’est tenue au stade Tata Raphaël, à Kalamu.

Le cardinal Laurent Monsengwo a appelé la jeunesse congolaise à être «de véritables artisans et missionnaires de la paix». Il a lancé cet appel dimanche 9 avril au cours de son homélie à l’occasion du dimanche des rameaux qui coïncide avec la 32ème journée mondiale de la jeunesse au stade tata Raphaël à Kinshasa.

L'Eglise a commémoré cette journée sous le thème « Jeune catholique artisan et missionnaire de la paix».

Le cardinal appelle aussi les jeunes fidèles à prier pour le pays et à travailler pour le relever et le développer. Pour le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, la jeunesse congolaise, particulièrement celle de Kinshasa ne doit pas céder à la « manipulation qui l'inciterait à la violence, la délinquance connue sous la dénomination des kuluna».

Dans son discours, le cardinal Monsengwo a lu les extraits du message du pape. Message qui parle de la jeunesse congolaise en particulier et du monde entier en général. Le message du pape a tourné autour du  thème « le Puissant fit pour moi des merveilles » (Luc 11, 49).

 

On rappelle que le pape, à la place Saint-Pierre, a rappelé aux jeunes du monde qu’il faut apprendre à voir Jésus dans le visage de l’autre qui souffre dans le monde à cause des guerres et des tueries, comme lui a souffert.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Après avoir perçu les financements du Foner, les gouverneurs de province prélèvent illégalement des fonds à caractère provincial sous prétexte de financer les travaux de réhabilitation des routes....