A la Une

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

Imprimer

Play-off/Linafoot : la RTNC reprend le signal

Écrit par Armel Langanda le . Publié dans Sports

Plus de soucis. La phase du play-off sera retransmise en direct à la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC). Le ministère des Sports attend le cahier des charges de la FECOFA au plus tard ce jeudi 6 avril.

 

A partir de la deuxième journée, toute la phase aller du play-off de la 22ème Ligue nationale de football (Linafoot) sera retransmise à la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC). La décision est tombée à la suite d’une réunion bipartite entre le ministère des Sports et la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

Un cahier des charges de la FECOFA devra parvenir au ministère des Sports au plus tard ce jeudi 6 avril pour le rachat des droits TV et la possibilité de soutenir l’organisation de ce championnat national. Le contexte économique du pays ne permettait pas aux télévisions privées, jusque-là diffuseurs, de continuer à proposer le championnat.  

L’information a également été confirmée par le directeur des Sports à la RTNC, François-Claude Kabulo Mwana Kabulo. Ce dernier a rassuré à l’opinion sportive que les trois sites qui abritent cette phase du play-off, à savoir Lubumbashi, Mbuji-Mayi et Bukavu, verront la RTNC couvrir toutes les rencontres en direct. 

Les Congolais auront ainsi la chance de suivre en intégralité les deux manches du play-off à la télévision nationale. Les chaînes privées, désireuses de reprendre le signal, doivent, au préalable, contacter la RTNC pour remplir toutes les conditions y afférentes. Au cas contraire, elles seront déférées devant la justice.

La nouvelle fait la joie du président de la Linafoot, Jeff Kapondo, qui a remercié de vive voix les autorités congolaises. Il a également appelé les clubs engagés à adopter un comportement civique sur les trois sites qui abritent la compétition.

Le président de la Linafoot se dit flatté par les comportements des clubs et leurs supporters lors de la première journée. Il a loué l’organisation et surtout le respect du calendrier.

Pour rappel, lors de la première journée, les trois clubs  kinois étaient en déplacement, à savoir FC Renaissance, AS V. Club et DCMP. Renaissance est allé battre OC Bukavu Dawa à  Bukavu (1-0) ; V. Club a ramené un nul contre Sanga Balende (0-0) ; c’est le même score qui a sanctionné le match TP Mazembe – DCMP à Lubumbashi, au stade TP Mazembe

La deuxième journée qui a lieu ce week-end prévoit trois chocs. L’AS V. Club accordera son hospitalité au CS Don Bosco ; Daring Club Motema Pembe recevra Sa Majesté Sanga Balende et OC Muungano croisera dans son stade OC Bukavu Dawa. Le match FC Renaissance – TP Mazembe est prévu le 20 avril au stade des Martyrs de la Pentecôte.

 

La compétition s’annonce très figurante, car tout le monde cherchera à se positionner dès la deuxième journée. Le FC Renaissance qui a réussi à arracher trois points en déplacement, pense à un exploit lors de la deuxième journée contre TP Mazembe au stade des Martyrs de la Pentecôte. C’est la même préoccupation pour DCMP, V. Club et OC Bukavu Dawa. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Deux formations, deux formateurs. Les participants ont été outillés sur l’audit interne en rapport avec les Systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires (SMSDA) basés sur l’ISO 22000 - 2015....