A la Une

3ème dialogue : l’UDPS non partante

3ème dialogue : l’UDPS non partante

Après avoir secoué dans tous les sens l’UDPS par la nomination de Samy Badibanga, suivie de celle...

Peine perdue

Peine perdue

L’opinion assiste, depuis quelques jours, à des « rumeurs » faisant état d’un possible...

Sortie des cambistes de l’informel : difficile pari de la Banque centrale

Sortie des cambistes de l’informel : difficile pari de la Banque centrale

La Banque centrale du Congo a initié des négociations avec les changeurs de monnaies,...

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

L’assassinat en mars dernier de deux experts des Nations unies dans le Kasaï reste d’actualité....

Tôt ou tard

Tôt ou tard

Rien n'est gratuit en ce bas monde. Tout s'expie, le bien comme le mal, se paie tôt ou tard....

Imprimer

Contacts entre dissidents du Rassop et la MP : le Rassemblement dénonce le Plan B du pouvoir

Écrit par Félix Tshisekedi Tshilombo . Publié dans Online Dépêches

Alors que le blocage ayant trait à la finalisation de l’arrangement particulier a été intentionnellement créé par monsieur Joseph Kabila et sa famille politique en vue d’éviter la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016 et l’organisation des élections en 2017, plusieurs personnalités du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement font actuellement l’objet de sollicitation de la part du pouvoir.

 

Le Rassemblement dénonce et condamne ce comportement qu’il juge irresponsable et improductif face à des questions d’une si haute portée politique pour la survie de la nation.

A l’évidence, ces contacts établis par le pouvoir en dehors des structures appropriées du Rassemblement sont autant de manœuvres  pour contourner et circonvenir l’esprit et la lettre de l’Accord de la Saint-Sylvestre.

En effet, les consultations évoquées dans ledit Accord ne peuvent avoir lieu qu’entre le président de la République et le président du Rassemblement, chef de la délégation du Rassemblement aux négociations politiques sous les bons offices de la CENCO. Et ce conformément à l’esprit de l’article 78 de la constitution tel que repris dans l’Accord global et inclusif du Centre interdiocésain.

Prenant le peuple congolais et la communauté internationale à témoin, le Rassemblement invite la famille politique de monsieur Kabila à plus de responsabilité et de moralité.

Ainsi fait à Kinshasa, le 30 mars 2017

Pour le Rassemblement,

 

Félix Tshisekedi Tshilombo 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Les relations entre l’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) et le gouvernement Tshibala ne prêtent désormais à aucune équivoque. Cela après les négociations entre les...