A la Une

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Plus que jamais soudé derrière le tandem Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, le Rassemblement des...

Le refrain habituel

Le refrain habituel

La République démocratique du Congo a payé un lourd tribut de sa dépendance dans son industrie...

La SADC demande à la Céni de publier « le calendrier électoral révisé »

La SADC demande à la Céni de publier « le calendrier électoral révisé »

Au terme de son sommet, qui s’est clôturé dimanche en Afrique du Sud, la SADC (Communauté pour...

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Au moment où la crise politique s’enlise, des mouvements citoyens et quelques personnalités ont...

La résistance s’organise

La résistance s’organise

Une stratégie commune pour obtenir le départ du régime de Kinshasa avant la fin de l’année, voilà...

Imprimer

Le droit de réponse du Parti Congo Na Biso

Écrit par Michel Mamenga, Président de la Fédération Etats Unis. Publié dans Online Dépêches

La rédaction du journal en ligne www.lepotentielonline prend acte du droit de réponse et de la version des faits du parti Congo Na Biso, relatif à un de nos articles écrits le Professeur Freddy Matungu, autorité morale de ce parti.

Ci-dessous, l'intégralité de ce droit de réponse

 

Monsieur l’Editeur en Chef du Journal Le Potentiel

Monsieur l’Editeur,

En octobre 2015, le journaliste Fabien A. M. Kuswanika, responsable de la WebTV Télé Tshangu, a couvert le retour du Professeur Freddy Matungulu Mbuyamu, Initiateur du parti Congo Na Biso, dans notre pays, la RDC. Le Professeur Matungulu venait de prendre une retraite anticipée du Fonds monétaire international, où il avait travaillé pendant 22 ans, à Washington, USA, en qualité d’économiste.

Revenu au pays avec la volonté de faire de la politique, le Professeur Matungulu a cru bon de prendre langue avec les leaders des grands partis politiques de l’opposition du pays. Son objectif était double : renforcer ses liens politiques et (dans de nombreux cas) d’amitié avec les responsables politiques concernés, et s’enquérir de la situation politique générale du pays, spécialement en rapport avec le grand débat de l’époque sur l’amendement de la constitution proposée par la Majorité Présidentielle.

Cette grande tournée a notamment conduit le Prof Matungulu au siège des FONUS, parti politique de la Dynamique de l’Opposition dirigé par M. Joseph Olenghankoy. Le jour de la visite aux FONUS, au terme d’entretiens cordiaux entre leurs deux équipes, le Président Olenghankoy a, dans un geste fraternel, offert au Professeur Matungulu un carton de pouce-café, vin congolais fabriqué par feu Kabasele Mwamba.

Ce geste, photographié, a été immortalisé par le journaliste Fabien A. M. Kuswanika qui accompagnait le Professeur Matungulu dans la tournée. En témoigne la vidéo de reportage sur la rencontre qui a été mise en ligne par M. Kuswanika

(https://www.youtube.com/shared?ci=D47GV6UZshQ).

Cette innocente photo, prise de bonne foi, est maintenant exploitée, à tort et à travers, par des esprits malveillants qui cherchent à ternir l’image du Professeur Freddy Matungulu dont la probité et l’intégrité dans la gestion des affaires publiques sont pourtant plus qu’établies. Un vrai mensonge cousu de fil blanc.

A notre grand étonnement, le journal Le Potentiel a, dans une de ses récentes éditions en ligne, accepté de servir de courroie de transmission à cette malveillante entreprise de sape de la dignité et de l’honneur d’un digne fils du pays qui ne demande rien d’autre que de mettre sa riche expérience professionnelle à la disposition de la Nation. Nous sommes d’autant plus abasourdis que le Professeur Freddy Matungulu a une très grande estime pour votre journal si respecté, et qui est incontestablement parmi les meilleurs tabloïds du paysage médiatique congolais.

Connaissant le sérieux de votre media, nous ne doutons pas qu’en faisant un usage aussi abusif de la photo querellée, vous avez agi de bonne foi. Ce que nous comprendrions.

Nous vous demandons dès lors de publier la présente mise au point suivant les exigences et règles journalistiques pertinentes.

Vous en remerciant d’avance, nous vous prions de croire à l’assurance de nos sentiments patriotiques.

Ainsi fait à Washington, USA

Pour le Parti Congo Na Biso

Michel Mamenga,

Président de la Fédération Etats Unis

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La première victime de Luzolo est là. Elle s’appelle Anatole Kikwa, ancien directeur général de l’Ogefrem. Il doit répondre vendredi prochain à une convocation du cabinet du Procureur général de la...

Facebook FanBox