A la Une

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Hier jeudi, le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo a donné des orientations dont la...

Un démineur ?

Un démineur ?

Généralement considéré comme une chambre des sages, le Sénat pourrait-il prendre de la hauteur...

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Lundi dernier, le Conseil européen s’est penché sur le dossier de la République démocratique du...

2018, espoirs permis

2018, espoirs permis

L’espoir fait vivre. Dans le domaine économique comme dans le domaine politique, les perspectives...

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

La Sénat a entamé, lundi, l’examen du projet de révision de la loi électorale, lequel a été...

Imprimer

Caf-C2 : FC Renaissance appelé à surprendre Mouloudia

Écrit par Armel Langanda le . Publié dans Sports

Ça passe ou ça casse ! Battu à l’aller 2-0, le FC Renaissance doit surprendre Mouloudia d’Alger, en match retour de la Coupe de la Caf. Les Congolais attendent une victoire ce vendredi 17 mars au stade des Martyrs de la Pentecôte.

 

Le FC Renaissance du Congo reçoit la formation de Mouloudia d’Alger, ce vendredi 17 mars au stade des Martyrs de la Pentecôte. C’est en match retour de la Coupe de la Confédération de la CAF. A l’aller, le club algérien a eu le dessus sur les Congolais, score de la partie 2-0.

Ce sont tous les supporters renais qui attendent un exploit de leur équipe dans cette compétition. L’équipe visiteuse reconnaît au moins que le match retour à Kinshasa ne sera pas facile. Les Orange évolueront devant leurs supporters qui viendront sans doute nombreux au stade des Martyrs.

Pour passer en huitièmes de finale, les Orange devront avant tout refaire leur retard de deux buts. Ensuite, ils penseront à inscrire un troisième but qui les qualifierait directement pour le prochain tour. Mais dans ces conditions, ils ne doivent encaisser aucun but.

Pour réussir à renverser le club maghrébin, le FC Renaissance ne devra pas céder à la pression. Comme au match aller, le FC Renaissance devra bloquer ses ailes pour mettre en difficulté les Algériens qui ne fatiguent pas rapidement. La conséquence de cette disposition tactique a permis aux Orange de terminer la première mi-temps du match allé sur un score vierge.   

Le match retour aura sans doute une autre intensité. Le club local a l’obligation de donner la position déjà en première période. Un but maghrébin tuerait tous les espoirs congolais. Pour une première participation à cette compétition de la CAF, le FC Renaissance a déjà réalisé un bel exploit en évitant de quitter la compétition à l’étape des préliminaires.

Passer cette étape de la compétition, le FC Renaissance entrera dans l’histoire du football congolais. L’objectif pour le groupe est d’attendre la phase des poules de cette compétition.

C’est le même sentiment qui anime le coach du FC Renaissance François Guei. Ce dernier reconnaît la force de frappe des Algériens qui ne seront pas, selon lui, facile à manœuvrer. C’est en fonction de la rapidité et de la technicité de Mouloudia, qu’il a préparé son équipe.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’attaque menée la semaine dernière contre une base de la Monusco dans l’Ituri, sur la route de Mbau Kamango, continue à susciter de nombreuses questions. Malgré les promesses d’enquête, connaîtra-t-on...