A la Une

Affaire Kamuina Nsapu, torpillage du processus électoral, …: Les sanctions de l’UE sont tombées

Affaire Kamuina Nsapu, torpillage du processus électoral, …: Les sanctions de l’UE sont tombées

Après avoir ciblé en décembre 2016 sept dirigeants congolais, l’Union européenne vient...

Nouvelles sanctions ciblées : l'Europe frappe neuf dirigeants congolais

Nouvelles sanctions ciblées : l'Europe frappe neuf dirigeants congolais

Le Conseil de l'Union européenne est monté d'un cran, en infligeant des sanctions individuelles...

L’ONU déplore la politique-spectacle de Kinshasa

L’ONU déplore la politique-spectacle de Kinshasa

Dans un rapport présenté dernièrement devant le Conseil de sécurité, le SG de l’Onu a appelé, une...

Refus d'une enquête internationale sur l’assassinat de deux experts onusiens, Kinshasa engage un bras de fer avec l’Onu

Refus d'une enquête internationale sur l’assassinat de deux experts onusiens, Kinshasa engage un bras de fer avec l’Onu

Kinshasa a décidé d’affronter en duel le Conseil de sécurité de l'ONU, en refusant d'autoriser...

Bruno Tshibala dépose le projet de budget 2017 à l’Assemblée nationale

Bruno Tshibala dépose le projet de budget 2017 à l’Assemblée nationale

Les deux Chambres du Parlement n’ont que 20 jours pour examiner et adopter ce projet de budget...

Imprimer

Conflits électoraux : lancement officiel de l’Initiative citoyenne de gestion alternative

Écrit par Olivier Dioso.

 

Selon le ministre d’État Thambwe Mwamba, l’initiative tombe à point nommé pour éviter aux Congolais des contentieux électoraux et au pays des troubles lors des élections prochaines. Il a relevé le fait que la contribution de la  mission de l’USAID constitue une avancée significative qui va concourir à  l’apaisement  de la situation dont les germes sont perceptibles.

Le directeur de la mission de la coopération américaine de l’USAID, Christopher Tocco, a indiqué que cette activité est une composante importante des interventions de son pays et s’inscrit dans le cadre de son programme de trois ans intitulé  ‘‘Améliorer les droits humains et promouvoir la justice électorale en RCD’’. Ce programme, a-t-il poursuivi, constitue les fondements de la paix et consolidera les capacités opérationnelles des institutions étatiques clés et des organisations sélectionnées de la Société civile. Cela afin de les rendre capables de contribuer à l’équité et à la justice pendant et après le processus électoral.

L’initiative citoyenne de gestion alternative des conflits électoraux, a dit M. Tocco,  aidera à l’instauration d’une vraie culture de la non-violence et d’un engagement fort des citoyens et des dirigeants congolais en faveur de la justice.  Il a exhorté les Congolais à tout mettre en œuvre pour une participation citoyenne responsable et efficace. Il a, pour ce faire, souligné que le gouvernement américain, à travers l’USAID, finance plusieurs projets afin de soutenir les efforts des Congolais pour des élections libres, justes et transparentes.

Christopher Tocco a rappelé que, depuis 2013, l’appui de son gouvernement est évalué à près de 32 millions de dollars. Et que ce  projet, financé par l’USAID,  traduit l’engagement des États-Unis à contribuer au déroulement d’un processus électoral pacifique en RDC et aux principes de la bonne gouvernance et du développement durable.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Après avoir ciblé en décembre 2016 sept dirigeants congolais, l’Union européenne vient d’administrer un nouveau tacle au pouvoir de Kinshasa qui se distingue par la violation massive des droits...