A la Une

Kabila, un sursaut d’orgueil ou de responsabilité

Kabila, un sursaut d’orgueil ou de responsabilité

Les rideaux sont tombés lundi au centre interdiocésain où les discussions sur l’arrangement...

Echec des négociations directes : un mauvais signal pour l’économie nationale

Echec des négociations directes : un mauvais signal pour l’économie nationale

Dès le lendemain du constat d’échec des négociations directes sur l’arrangement particulier à...

Tentative de sauvetage

Tentative de sauvetage

Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement, enseigne la sagesse. Après plusieurs mois...

Connexion à la fibre optique : la SCPT s’emploie à fiabiliser le réseau

Connexion à la fibre optique : la SCPT s’emploie à fiabiliser le réseau

Depuis la connexion de la RDC à Internet haut débit, des critiques fusent de partout pour...

Blocage à la Cenco, saut vers l’inconnu

Blocage à la Cenco, saut vers l’inconnu

Au Centre interdiocésain où signataires et non signataires de l’Accord du 18 octobre...

Imprimer

Kananga : des coups de feu entendus au centre-ville

Écrit par Radio Okapi. Publié dans Online Dépêches

Des témoins rapportent que des coups de feu ont été entendus ce mardi 14 mars dans la matinée dans plusieurs endroits du centre-ville de Kananga, notamment à Kamayi Saint Alphonse, au rond-point Pax, au quartier SNEL vers la commune de la Nganza.

 

Crispin Ntambue, membre de la société civile du Kasaï-Central, relate que ces coups de feu ont été tirés par les forces de l’ordre pour disperser des miliciens qui se réclament proches du chef traditionnel Kamuina Nsapu, tué en août 2016.

Ces miliciens se déployaient à partir de certains quartiers de la ville pour avancer vers le centre-ville.

Les coups de feu ont conduit certains habitants à trouver refuge dans des quartiers plus calmes.

« Différentes personnes affirment avoir vu les éléments [de la milice] en face des forces de l’ordre du côté SNEL. Peu de temps plus tard, on a déployé un dispositif sécuritaire important sur l’ensemble de la ville notamment, le centre-ville. Des populations fuyaient dans tous les sens vers les communes qui étaient un peu calmes », relate Crispin Ntambue joint au téléphone par Radio Okapi en milieu de matinée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le président de la CENCO a prononcé un discours dans lequel il remercie le président de la République, les parties prenantes des discussions du Centre interdiocésain, le peuple congolais, les...