A la Une

Affaire Kamuina Nsapu, torpillage du processus électoral, …: Les sanctions de l’UE sont tombées

Affaire Kamuina Nsapu, torpillage du processus électoral, …: Les sanctions de l’UE sont tombées

Après avoir ciblé en décembre 2016 sept dirigeants congolais, l’Union européenne vient...

Nouvelles sanctions ciblées : l'Europe frappe neuf dirigeants congolais

Nouvelles sanctions ciblées : l'Europe frappe neuf dirigeants congolais

Le Conseil de l'Union européenne est monté d'un cran, en infligeant des sanctions individuelles...

L’ONU déplore la politique-spectacle de Kinshasa

L’ONU déplore la politique-spectacle de Kinshasa

Dans un rapport présenté dernièrement devant le Conseil de sécurité, le SG de l’Onu a appelé, une...

Refus d'une enquête internationale sur l’assassinat de deux experts onusiens, Kinshasa engage un bras de fer avec l’Onu

Refus d'une enquête internationale sur l’assassinat de deux experts onusiens, Kinshasa engage un bras de fer avec l’Onu

Kinshasa a décidé d’affronter en duel le Conseil de sécurité de l'ONU, en refusant d'autoriser...

Bruno Tshibala dépose le projet de budget 2017 à l’Assemblée nationale

Bruno Tshibala dépose le projet de budget 2017 à l’Assemblée nationale

Les deux Chambres du Parlement n’ont que 20 jours pour examiner et adopter ce projet de budget...

Imprimer

Kananga : des coups de feu entendus au centre-ville

Écrit par Radio Okapi. Publié dans Online Dépêches

Des témoins rapportent que des coups de feu ont été entendus ce mardi 14 mars dans la matinée dans plusieurs endroits du centre-ville de Kananga, notamment à Kamayi Saint Alphonse, au rond-point Pax, au quartier SNEL vers la commune de la Nganza.

 

Crispin Ntambue, membre de la société civile du Kasaï-Central, relate que ces coups de feu ont été tirés par les forces de l’ordre pour disperser des miliciens qui se réclament proches du chef traditionnel Kamuina Nsapu, tué en août 2016.

Ces miliciens se déployaient à partir de certains quartiers de la ville pour avancer vers le centre-ville.

Les coups de feu ont conduit certains habitants à trouver refuge dans des quartiers plus calmes.

« Différentes personnes affirment avoir vu les éléments [de la milice] en face des forces de l’ordre du côté SNEL. Peu de temps plus tard, on a déployé un dispositif sécuritaire important sur l’ensemble de la ville notamment, le centre-ville. Des populations fuyaient dans tous les sens vers les communes qui étaient un peu calmes », relate Crispin Ntambue joint au téléphone par Radio Okapi en milieu de matinée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Après avoir ciblé en décembre 2016 sept dirigeants congolais, l’Union européenne vient d’administrer un nouveau tacle au pouvoir de Kinshasa qui se distingue par la violation massive des droits...