A la Une

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Président à deux reprises (1976-1979, 1999-2007), le Nigérian Olusegun Obasanjo s’est investi...

Sassou s’invite

Sassou s’invite

De Brazzaville, sortira-t-il quelque chose de bon ? Après la visite-éclair du président...

Calendrier électoral : C. Nangaa renvoie la balle au gouvernement

Calendrier électoral : C. Nangaa renvoie la balle au gouvernement

La tripartite du Palais du peuple est entrée dans le vif du sujet. Le président de la Céni,...

Tripartite Céni-CNSA-Gouvernement : Une coalition de « falsificateurs »

Tripartite Céni-CNSA-Gouvernement : Une coalition de « falsificateurs »

Après avoir bâclé l’arrangement particulier de l’Accord politique du 31 décembre 2016, la MP et...

Imprimer

Accord de la Saint-Sylvestre : Christophe Lutundula interpelle la Société civile

Écrit par Florent N’Lunda N’Silu le .

Christophe Lutundula, député national  et membre du Rassemblement, a été l’invité du deuxième café citoyen organisé vendredi 10 mars à la Maison des électeurs, à Kinshasa. La Synergie des missions d’observation citoyenne des élections (Symocel) l’a invité pour donner de la voix sur cet accord.

Christophe Lutundula, qui a dit bien connaître les « mœurs » des politiques de la Majorité présidentielle, a souligné que le retard pris dans l’application de l’Accord de la Cenco fait partie des stratégies de la Majorité présidentielle pour ne pas quitter le pouvoir. 

En tant qu’un des membres du Rassemblement et une des plateformes majeures de la scène politique congolaise, il a interpellé, pour ce faire, la Société civile. « Il faut que la Société civile soit très active et prenne des actions de sensibilisation et mobilisation des masses qui devraient s’approprier cet accord et faire pression de manière pacifique pour que celui-ci soit appliqué sans délai », a lancé Christophe Lutundula. Il a aussi reproché aux jeunes Congolais leur désintéressement à la chose politique. « Les jeunes doivent se distinguer des autres couches de la population, compte tenu de leur énergie », leur a-t-il signifié, expliquant qu’ils doivent s’intéresser à la chose politique, car leur avenir en dépend.

Le député Lutundula, s’est, par ailleurs, félicité de l’unité observée au sein du Rassemblement, laquelle a été matérialisée par la réunion des neuf plates-formes de cette organisation, tenue la veille sous la houlette du président de la direction politique du Rassemblement, Félix Tshisekedi Tshilombo, aux côtés duquel se trouvait le nouveau président du Comité de sages, Pierre Lumbi.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’élection de la République démocratique du Congo au Conseil des droits de l'Homme des Nations unies fait grincer des dents. Son régime est-il légitime pour donner des leçons en matière de droits humains...