A la Une

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Plus que jamais soudé derrière le tandem Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, le Rassemblement des...

Le refrain habituel

Le refrain habituel

La République démocratique du Congo a payé un lourd tribut de sa dépendance dans son industrie...

La SADC demande à la Céni de publier « le calendrier électoral révisé »

La SADC demande à la Céni de publier « le calendrier électoral révisé »

Au terme de son sommet, qui s’est clôturé dimanche en Afrique du Sud, la SADC (Communauté pour...

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Au moment où la crise politique s’enlise, des mouvements citoyens et quelques personnalités ont...

La résistance s’organise

La résistance s’organise

Une stratégie commune pour obtenir le départ du régime de Kinshasa avant la fin de l’année, voilà...

Imprimer

Lutte contre les érosions : un plaidoyer pour la contribution des forces vives de Kinshasa

Écrit par Hervé Ntumba. Publié dans Société

En vue de promouvoir l’assainissement dans la ville de Kinshasa, une ONG dénommée « DRC Vision » s’engage à combattre les érosions dans certaines municipalités.

 

L’ONG « DRC Vision » s’engage à lutter effectivement contre les érosions qui prennent de l’ampleur dans les communes de Kisenso, Lemba et Matete,  a annoncé, le lundi 6 mars 2017, son coordonnateur, Papy Mavoka, au cours d’un entretien avec la presse.

Voyant comment les catastrophes naturelles ravagent les  communes de Kinshasa, l’ONG « DRC Vision » exhorte, par le canal de son coordonateur, les jeunes à s’y impliquer, en vue d’assainir les municipalités. Car, a-t-il dit, « le développement d’une nation dépend de la volonté et la détermination de la jeunesse ». Pour cela, les jeunes ont une part de responsabilité à riposter contre ces fléaux naturels, a-t-il poursuivi.

Face à cette situation, le coordonnateur de « DRC Vision » se dit déterminé à apporter sa contribution dans la lutte effective contre les érosions, tout en encourageant les jeunes à s’y attaquer. « Puisque les érosions continuent à prendre de l’ampleur dans ces communes au vu et au su des députés provinciaux, il revient à la jeunesse de se prendre en charge afin de développer leur commune », a-t-il argumenté.

Quant à la commune de Kisenso, il est à préciser que les quartiers Amba, Kitomesa, Mission et Mujinga sont en proie aux érosions. Conséquence : ce sont les habitants de cette partie de la ville de Kinshasa qui payent le prix. Raison pour laquelle il revient aux jeunes de cette municipalité de s’engager dans l’assainissement « Salongo », en superposant des sacs remplis des sables, dans le but de s’attaquer à cette catastrophe naturelle. 

Cette situation désastreuse n’a pas épargné la commune de Lemba et Matete. Ici encore, les populations environnantes sont également invitées par « DRC Vision » à manifester une vive volonté en vue de combattre ces érosions qui ont causé de nombreux dégâts. 

Halte à l’insécurité

S’agissant de l’insécurité régnant dans la commune de Kisenso, le coordonnateur de cette structure a appelé la Police nationale congolaise (PNC) à poursuivre sans désemparer tous les fauteurs des troubles opérant dans cette municipalité.

Créée à l’initiative de Papy Mavoka, cette  ONG de la diaspora congolaise résidant à Londres s’assigne non seulement l’objectif d’aider les populations les plus démunies, mais aussi de lutter contre certains antivaleurs qui gangrènent la société et freinent ainsi le développement.

Pour rappel, il est à noter que l’ONG « DRC Vision » a enregistré des avancées significatives  en contribuant à la formation de la jeunesse.

 

    

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La première victime de Luzolo est là. Elle s’appelle Anatole Kikwa, ancien directeur général de l’Ogefrem. Il doit répondre vendredi prochain à une convocation du cabinet du Procureur général de la...