A la Une

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

Imprimer

Boma : Olive Lembe Kabila mobilise une importante aide au profit des sinistrés

Écrit par Amédée Mwarabu le . Publié dans Online Dépêches

Les sinistrés des pluies diluviennes de décembre 2016  à Boma ont pu sécher leurs larmes durant le mois de février 2017. À l’initiative de la première dame de la République démocratique du Congo, Marie Olive Lembe Kabila, une importante aide a été mobilisée avec l’appui des bienfaiteurs Né Kongo et plusieurs entreprises.

La première dame de la République, Marie Olive Lembe Kabila, a été au chevet des sinistrés des pluies diluviennes, survenues dans la nuit du 26 décembre 2016 à Boma, dans la province du Kongo Central. Ces précipitations ont causé d’importants dégâts humains, plus de 50 morts recensés, et matériels. Plusieurs maisons construites le long de la rivière Kalamu qui traverse la ville de Boma ont été détruites. Au moins mille familles, soit plus de 7 000 personnes, ont été victimes de ce drame dans la ville portuaire.

Touchée, comme toute mère par ce drame, Olive Lembe Kabila a lancé un appel à l’aide au profit de ces sinistrés de Boma. C’est le fruit de cette mobilisation qui a permis à l’épouse du Chef de l’Etat de se rendre à Boma, via la ville de Matadi, pour la distribution des biens collectés. Arrivée le vendredi 17 février 2017, à Boma, la première Dame de la République a supervisé la distribution des colis d’assistance. En effet, en réponse à l’appel à l’aide lancé par la première Dame de la République, des entreprises publiques et privées, ainsi que des personnes anonymes ont gracieusement offert leur assistance aux sinistrés. Parmi ces généreux bienfaiteurs, des entreprises Soficom, Shalina, ex Congo futur, le 1er Mall de Kinshasa, Socimex, Kin Marché, Mini Congo, Sonas, INSS, Rawbank, BGFI Bank, Foner, INPP, OVD, ACGT, Ogefrem, etc. ont, chacun selon sa disponibilité, remis des vivres (riz, sel, huiles, sucre, etc.), des matériels (brouettes, machines à coudre, etc.), des meubles (chaises), de l’argent, des lits et couvertures, des pagnes, des t-shirt, etc.

A cette occasion, Mama Olive Lembe Kabila a remercié les contributeurs et exhorté les ressortissants du Kongo Central à suivre cet exemple. « Notables Ne Kongo où êtes-vous ? Cette action n’a pas de couleurs politiques, ni tribales, ni spirituelles. Nous avons le devoir de faire preuve de plus de compassion chaque fois que nos frères et sœurs sont en détresse...», a-t-elle lancé, avant d’appeler les bénéficiaires à plus de discipline pour la réussite de la distribution de cette aide.

Un site d’accueil salutaire

Sur instructions du Chef de l’Etat, un site de 800 hectares, localisé dans la périphérie de Boma, a été mis à la disposition de toutes les victimes des inondations ainsi que des populations habitants le long des rivières qui traversent cette ville portuaire en vue de leur permettre d’avoir des logements à l’abri de telles catastrophes. A cet effet, l’épouse du Chef de l’Etat a remis 500 millions de francs congolais pour l’achat et l’aménagement de cette concession.

Le gouverneur du Kongo Central, Jacques Mbadu, a salué l’affectation de ces 500 millions FC pour l’aménagement du site. Il a souligné que pour une fois l’aide nationale a précédé les humanitaires internationaux. « C’est, entre autres, grâce au leadership insufflé par Mama Olive qui a insisté sur la spiritualité [Dieu], l’organisation et la transparence...», a-t-il dit.

Au nom de ses administrés, la maire de la ville de Boma, Marie Suami, a présenté les remerciements à la bienfaitrice, ainsi qu’à son époux, le président de la République, Joseph Kabila, pour leur implication dans la mobilisation de cette assistance.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Deux formations, deux formateurs. Les participants ont été outillés sur l’audit interne en rapport avec les Systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires (SMSDA) basés sur l’ISO 22000 - 2015....

Facebook FanBox