A la Une

Succession d’E. Tshisekedi : six prétendants au trône

Succession d’E. Tshisekedi : six prétendants au trône

Après la brouille de ces derniers jours, les membres de différentes composantes du...

Katebe Katoto à Kinshasa : une démarche de conciliation ou un trouble-fête ?

Katebe Katoto à Kinshasa : une démarche de conciliation ou un trouble-fête ?

Pendant que les composantes du Rassemblement essaient de concilier leurs vues sur la...

Armel Langanda

Armel Langanda

Battue à aller (2-0), l’AS V. Club cherchera sans doute à prendre sa revanche sur DCMP, ce...

Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

25 ans après la marche des chrétiens en vue de l’instauration de la démocratie, le 16 février...

Martyrs de la démocratie

Martyrs de la démocratie

Les cris et chants des chrétiens tombés sous les balles de la soldatesque de Mobutu, le 16...

  • Succession d’E. Tshisekedi : six prétendants au trône

    Succession d’E. Tshisekedi : six prétendants au trône

    mercredi 22 février 2017 08:57
  • Katebe Katoto à Kinshasa : une démarche de conciliation ou un trouble-fête ?

    Katebe Katoto à Kinshasa : une démarche de conciliation ou un trouble-fête ?

    mercredi 22 février 2017 08:30
  • Armel Langanda

    Armel Langanda

    mercredi 22 février 2017 08:00
  • Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

    Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

    vendredi 17 février 2017 10:31
  • Martyrs de la démocratie

    Martyrs de la démocratie

    vendredi 17 février 2017 09:11
Imprimer

Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

Écrit par L.P.. Publié dans A la Une

Constatant le climat délétère qui prédomine dans toutes les provinces du pays, le G7 est sérieusement préoccupé par le harcèlement récurrent contre ses leaders, les actes d'arrestations arbitraires, les détentions illégales des militants, les jugements clandestins et expéditifs et particulièrement, dans la province du Haut-Katanga, le cas spécifique de l'Honorable Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA, Président de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo, UNAFEC en sigle, vice-président du G7 et coordonnateur du Rassemblement des Forces politiques et Sociales acquises au Changement dans le Grand Katanga;

 

Le G7 s'indigne et regrette que des actes délibérés de persécutions politiques dont la levée cavalière et manifestement irrégulière de l'immunité parlementaire devant l'assemblée Provinciale du Haut-Katanga, de l'Honorable Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA, les attaques et incendies contre son domicile, les tentatives d'étouffement de sa liberté d'expression et de voyager même pour des raisons médicales qui continuent à être perpétrés contre ce leader de l'opposition acquise à l'alternance politique;

Le G7 condamne les velléités récurrentes d'instauration, dans toutes les provinces du pays, d'un climat de terreur et d'intimidations dignes des régimes dictatoriaux finissant et dénonce l'instrumentalisation de la justice et des forces de sécurité par le pouvoir en place qui tente de museler les leaders politiques de l'opposition acquis à l'alternance;

Le G7 réaffirme sa solidarité et son soutien total à l'Honorable Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA pour son inlassable combat en faveur de l'alternance politique et de la consolidation de la démocratie en RDC;

Le G7 en appelle aux autorités, à tous les niveaux, impliquées dans ces manœuvres sordides qui tentent d'entraver la liberté d'expression et de mouvement de l'Honorable Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA de cesser de jouer avec le feu et de mettre immédiatement fin à cet énième acte d'intimidation, en convoquant le leader du G7 à se présenter, ce lundi 20 février 2017, devant le Procureur Général au Parquet Général de Lubumbashi pour des soi-disant faits qui se seraient passés en avril 2016 au mépris des engagements pris par l'accord de la Saint-Sylvestre 2017,

Le G7 prend à témoin la communauté tant nationale qu'internationale, qu'en cette période cruciale, où les esprits de nos populations sont surchauffés, de tels actes risquent d'être la provocation de trop. Car la patience du peuple dans cette partie du pays qui s'est maintenue grâce à la stature des personnalités de l'envergure de l'Honorable Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA a des limites.

Fait à Kinshasa, le 16 février 2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir