A la Une

Affaire Kamuina Nsapu, torpillage du processus électoral, …: Les sanctions de l’UE sont tombées

Affaire Kamuina Nsapu, torpillage du processus électoral, …: Les sanctions de l’UE sont tombées

Après avoir ciblé en décembre 2016 sept dirigeants congolais, l’Union européenne vient...

Nouvelles sanctions ciblées : l'Europe frappe neuf dirigeants congolais

Nouvelles sanctions ciblées : l'Europe frappe neuf dirigeants congolais

Le Conseil de l'Union européenne est monté d'un cran, en infligeant des sanctions individuelles...

L’ONU déplore la politique-spectacle de Kinshasa

L’ONU déplore la politique-spectacle de Kinshasa

Dans un rapport présenté dernièrement devant le Conseil de sécurité, le SG de l’Onu a appelé, une...

Refus d'une enquête internationale sur l’assassinat de deux experts onusiens, Kinshasa engage un bras de fer avec l’Onu

Refus d'une enquête internationale sur l’assassinat de deux experts onusiens, Kinshasa engage un bras de fer avec l’Onu

Kinshasa a décidé d’affronter en duel le Conseil de sécurité de l'ONU, en refusant d'autoriser...

Bruno Tshibala dépose le projet de budget 2017 à l’Assemblée nationale

Bruno Tshibala dépose le projet de budget 2017 à l’Assemblée nationale

Les deux Chambres du Parlement n’ont que 20 jours pour examiner et adopter ce projet de budget...

Imprimer

Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

Écrit par Armel Langanda. Publié dans A la Une

Le FC Renaissance du Congo doit impérativement gagner face àFC Akanda, pour valider son ticket pour les seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération. En cas de match nul avec but, les Orange seront directement éliminés.

Sans doute, c’est l’événement le plus attendu par les supporters vert-blanc-orange. Le FC Renaissance du Congo accorde son hospitalité au FC Akanda, ce vendredi 17 février au stade des Martyrs. C’est en match retour des préliminaires de la Coupe de la Confédération de la CAF.

Les Orange ont tenu en échec les Gabonais sur un score nul et vierge de zéro but partout. C’était au terme d’une rencontre très disputée entre les deux formations. Les Orange ont réussi à donner le meilleur d’eux pour éviter la moindre défaite en déplacement. Le match a été très équilibré avec des actions dangereuses enregistrées de part et d’autre. 

Avec l’arrivée de quelques joueurs expatriés, le FC Renaissance n’a pas du tout cédé à la pression de l’équipe locale. Le jeu reste ouvert pour les deux clubs qui cherchent à gagner une place en seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération.

Les Orange de la capitale congolaise sont dans l’obligation de gagner cette rencontre afin de valider leur ticket pour le prochain tour. En cas de match nul avec but, l’aventure s’arrêtera à ce stade pour l’équipe chère à l’évêque Pascal Mukuna, qui est à sa toute première participation en compétition africaine interclubs depuis sa création.

Sans doute, le stade des Martyrs sera pris d’assaut par les nombreux supporters du club orange. Ces derniers assisteront à une toute première rencontre internationale de leur équipe. La mobilisation est grande au niveau de différentes sections du FC Renaissance. Le nouveau coach, le François Guei, sera face à un public trop exigeant du stade des Martyrs. Il doit mettre en place une équipe capable de faire le jeu dès l’entame.  

Le match sera officié par un quatuor arbitral burundais. Georges Gatogato sera au sifflet. Il sera secondé par Ramadhan Nijimbere (assistant 1), Willy Habimana (assistant 2) et Eric Manirakiza (arbitre protocolaire). Le Nigérien Hamadou Moumou a été désigné comme le commissaire au match.

Le vainqueur de cette confrontation croisera en seizièmes de finale le gagnant du match Berchem (Ghana)-MC Alger (Algérie).

Exempté des préliminaires, Sa Majesté Sanga Balende attend connaître son adversaire au terme des matches retours. Sont également en attente, les clubs ci-après : Recreativo do Libolo, ASEC Mimosas, Smouha, Kaloum, Djoliba, 11 Créateurs, Ahly Shandy, Azam, Club Africain, CS Sfaxien et Zesco.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Après avoir ciblé en décembre 2016 sept dirigeants congolais, l’Union européenne vient d’administrer un nouveau tacle au pouvoir de Kinshasa qui se distingue par la violation massive des droits...

Facebook FanBox