A la Une

Bon pour le placard

Bon pour le placard

Sous le soleil, la trahison n’a jamais payé. Car, à fin de compte, comme dans un film de...

Les non-dits de la signature de l’arrangement particulier du palais du peuple: des traîtres trahis

Les non-dits de la signature de l’arrangement particulier du palais du peuple: des traîtres trahis

La MP et ses nouveaux alliés débauchés dans le Rassemblement ont réussi leur show jeudi au...

Arrangement particulier : J. Kabila torpille la résolution  2348 du Conseil de sécurité

Arrangement particulier : J. Kabila torpille la résolution 2348 du Conseil de sécurité

La cérémonie de signature de l’arrangement particulier à l’Accord du 31 décembre 2016 a bel et...

Signature ce jeudi  de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

Signature ce jeudi de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

C’est loin du Centre interdiocésain et sans la Cenco que le Parlement a choisi de faire signer ce...

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

L’opération d’enrôlement des électeurs démarre, ce dimanche 30 avril 2017, dans les aires...

Imprimer

TP Mazembe : le défi du nouveau coach

Écrit par LP. Publié dans Sports

Après un bon parcours d’Hubert Velud à la tête du staff technique de TP Mazembe, les Corbeaux ont un nouvel entraîneur, le Français Thierry Froger. Son contrat d’objectif court jusqu’au 31 décembre 2017.

Le Tout Puissant Mazembe Englebert vient de signer un contrat avec un nouvel entraîneur, le français Thierry Froger. Ce dernier succède à son compatriote Hubert Velub, parti à l’Etoile du Sahel. Et cela intervient à quelques jours de la Supercoupe d’Afrique prévue le samedi 18 février contre Mamelodi Sundowns en Afrique du Sud. Le nouveau coach devra rebâtir un onze-type après le départ de 4 cadres cet hiver.

En quête d’un nouvel entraîneur depuis le départ d’Hubert Velud à l’Etoile du Sahel fin 2016, le TP Mazembe a jeté son dévolu sur un autre Français, Thierry Froger. "Le TPM s’est mis d’accord, ce mardi 14 février, à Paris, avec son nouvel entraîneur. Il s’agit du Français Thierry Froger qui a donné son accord. Le contrat d’objectif est conclu jusqu’au 31 décembre 2017", a annoncé le vainqueur de la Coupe de la CAF 2016 lundi sur son compte Facebook.

Agé de 53 ans, le technicien dispose d’une expérience africaine limitée à son bref mandat comme sélectionneur du Togo de juin 2010 à mars 2011, après le drame de Cabinda. Libre depuis un an et son départ de Créteil en Ligue 2 française, Froger n’en reste pas moins un "coach chevronné : plus de 700 matchs au bord du terrain (après plus de 200 comme joueur)", rappelle le site officiel du TPM en soulignant que les Corbeaux de Lubumbashi "ont choisi de poursuivre la tradition française sur le banc. Après Garzitto, Ndiaye, Carteron et Velud, Thierry Froger est le 5ème sur la liste à prendre en charge le club de Lubumbashi."

Un onze à rebâtir

Les deux derniers cités ayant remporté respectivement la Ligue des champions et la Coupe de la CAF, le nouveau coach du club congolais sait que la barre est haute. D’autant plus que le onze-type sera à redéfinir après le départ du trio Christian Luyindama, Merveille Bope et Jonathan Bolingi (Standard de Liège) et de Roger Assalé (Young Boys de Berne) cet hiver…

Préféré à des techniciens français, italiens, néerlandais et belges après plusieurs semaines de pourparlers, le natif du Mans patientera quelques jours avant d’entrer dans le vif du sujet. Attendu dans l’avion le mercredi 15 février pour rejoindre Pretoria, où le TPM dispute la Supercoupe d’Afrique samedi contre Mamelodi Sundowns, il ne prendra ses fonctions qu’après cette affiche de prestige.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Pendant que les acteurs politiques signaient ostentatoirement hier au Parlement l’arrangement particulier à l’Accord de la saint-Sylvestre, les évêques de la Conférence épiscopale nationale du...