A la Une

Des charniers de plus

Des charniers de plus

Chaque jour qui passe, le drame du Grand Kasaï délivre un secret de plus. Après les huit...

Mafia à la CENI : détournement du contrat « Sitele »

Mafia à la CENI : détournement du contrat « Sitele »

Dans ses investigations sur la gestion à la Commission électorale nationale indépendante,...

Phénomène Kamuina Nsapu : la désillusion du gouvernement Badibanga

Phénomène Kamuina Nsapu : la désillusion du gouvernement Badibanga

Les populations de l’espace Kasaï ne connaissent pas encore la paix et la sécurité. Même à...

Répartition des postes entre composantes: les ministères régaliens posent problème

Répartition des postes entre composantes: les ministères régaliens posent problème

Intérieur, Défense, Justice, Finances et Affaires étrangères Une fois de plus, la plénière...

Conseil de sécurité : She Okitundu dans le déni de la réalité

Conseil de sécurité : She Okitundu dans le déni de la réalité

«Il n’existe aucune manœuvre pour retarder la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre...

Imprimer

Tshisekedi « héros national » : l’UDPS compte introduire officiellement la requête

Écrit par O. Dioso.

 

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) va officiellement demander au gouvernement d’élever Étienne Tshisekedi au rang de héros national. Le secrétaire général adjoint de l’UDPS et porte-parole du Rassemblement, Bruno Tshibala, l’a fait savoir à Actualite.cd lundi 6 février 2017.

« Je crois que le président Tshisekedi était un héros. Nous allons postuler auprès des autorités dans ce sens. Il faut qu’il soit reconnu officiellement comme un héros national (…). Je me réjouis qu’on ne puisse pas laisser les obsèques de Tshisekedi à sa famille, ni au Rassemblement mais que cela soit un problème de l’État »a-t-il indiqué.

Bruno Tshibala ne pense pas que Tshisekedi sera inhumé dans son village. « Tshisekedi ne pensait plus village. Il voyait le Congo. Je crois qu’il sera enterré là où tous les Congolais auront la possibilité de lui rendre hommage », a-t-il ajouté. Avant d’affirmer que son parti n’était pas surpris de la mobilisation et des hommages organisés en Belgique et même au Congo. « Tshisekedi était un grand homme politique dont les idées ne concernent pas que le Congo. Il se battait pour les peuples en quête de liberté et de démocratie. Ces hommages sont mérités. La Belgique et tous les politiques de la 2ème et même de la 3ème République ont reconnu la justesse de son combat », a-t-il poursuivi.

Au sujet de l’arrivée de la dépouille à Kinshasa, Bruno Tshibala dit qu’il faut attendre le retour à Kinshasa de la délégation dépêchée à Bruxelles pour avoir une date exacte.

L’exposition du corps au palais du peuple

 

Décédé le 1er février, la cérémonie officielle d’hommages à Étienne Tshisekedi aura lieu au Palais du peuple, à Kinshasa, selon le gouvernement, a fait savoir son porte-parole, Lambert Mende Omalanga.

Quant à savoir là où reposera Tshisekedi pour l’éternité, « l’endroit où il faudra l’enterrer reste encore à déterminer », a-t-il déclaré à la presse. Mende a, toutefois, indiqué que le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta Yango, est chargé de discuter avec la famille politique et biologique d’Étienne Tshisekedi de la question concernant le lieu de l’enterrement.

Par contre, l’UDPS souhaite que le corps soit exposé à la permanence du parti sur la 12ème Rue Limete, à Kinshasa.

 

La même source a confirmé le déplacement, à la charge du gouvernement, d’une délégation mixte de 15 personnes (5 membres de la famille, 10 de l’UDPS) dès ce mercredi 8 février pour Bruxelles. La délégation est conduite par le jeune frère de Tshisekedi, Gérard Mulumba, évêque du diocèse de Mweka, dans la province du Kasaï. L’objectif est d’entamer les démarches de rapatriement du corps du président de l’UDPS.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le deal a quitté les salons huppés où elle a été négociée en secret pour se retrouver fort malheureusement dans la presse. À titre indicatif « Le Journal », quotidien paraissant à Kinshasa lui...