Imprimer

Préparation de grandioses funérailles pour Tshisekedi

Écrit par Le Potentiel le . Publié dans Online Dépêches

Tout indique que les funérailles d'Etienne Tshisekedi vont constituer un moment d'intenses émotions tant auprès de la population que dans la classe politique de toutes les tendances.

Le chef de l'Etat a annoncé son implication dans l'organisation des obsèques, instruisant le gouvernement à prendre contact avec la famille de l'illustre disparu afin que le programme soit élaboré de commun accord pour rendre les honneurs dus à l'ancien Premier ministre de la République et à l'ex vice-président de l'Assemblée nationale. Le souhait de nombreux observateurs est que l'engagement pris par le gouvernement d'organiser des obsèques dignes se traduise par de grandioses funérailles dans la paix, la tranquillité, sans incidents, ni violence.

Pour démontrer son engagement à œuvrer pour la réussite de ces funérailles d'une personnalité politique d'opposition dont la popularité est débordante à Kinshasa, le gouvernement a institué une commission spéciale qui travaille sous la direction du vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. Cette commission aura la charge de prendre contact avec la famille biologique de Tshisekedi pour élaborer le programme des obsèques.

Il y a plusieurs étapes à franchir, qu'il faille mettre tout le soin voulu dans la mesure où le deuil qui se tient pendant trois jours en Belgique, avec l'autorisation des autorités de ce pays ami de la RDC, où le lider maximo a trouvé la mort, connaît un engouement sans précédent auprès de la diaspora africaine.

L'icône qui vient de disparaître a mené une lutte en faveur de la démocratie, de la liberté, récusant totalement toute forme de dictature.

Pour le retour, il se posera un sérieux problème d'encadrement des foules qui viendront en millions pour lui rendre un dernier hommage, comme ce fut au mois de juillet lors de son retour au pays après deux années d'absence. Il va de soi que, cette fois-ci, il y aura davantage de monde puisque ce seraient des adieux qui seront organisés entre ce monument et tout un peuple qui l'avait adopté comme son porte-étendard en matière de démocratie et de recherche du bien-être de tous.

Il n'y a qu'à voir le ballet diplomatique auprès des autorités congolaises pour confirmer l'intérêt que la communauté internationale attache à ce triste événement.

Un diplomate de l'Union africaine a rendu visite au vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères pour présenter les condoléances de la présidente sortante de l'UA. De même, l'ambassadeur de la Belgique a présenté des condoléances de son pays au gouvernement congolais par le canal du ministre des Médias Lambert Mende.

Tous ont invité les autorités congolaises à aider à l'aboutissement de sa lutte. En des termes clairs, il s'agit de faire atterrir en douceur le processus du dialogue engagé sous l'égide des évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), en se conformant au compromis dégagé le 31 décembre 2016.

Aussi curieux que cela puisse paraître, lors de son journal télévisé de 20 heures, la RTNC a fait passer un appel du groupe parlementaire de l'UDPS sur la mort de Tshisekedi.

Le plus important pour honorer la mémoire du président Tshisekedi serait d'appliquer de bonne foi l'Accord de la Cenco, sans tergiverser.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’attaque menée la semaine dernière contre une base de la Monusco dans l’Ituri, sur la route de Mbau Kamango, continue à susciter de nombreuses questions. Malgré les promesses d’enquête, connaîtra-t-on...