A la Une

Visite du président Trump au Vatican : Le plaidoyer du pape en faveur de la RDC

Visite du président Trump au Vatican : Le plaidoyer du pape en faveur de la RDC

La visite du président américain Donald Trump au Vatican auprès du pape François suscite un grand...

La révolution de l’AFDL a-t-elle fini par dévorer ses propres enfants ?

La révolution de l’AFDL a-t-elle fini par dévorer ses propres enfants ?

Vingt ans après la chute de Mobutu, peu de compagnons de lutte de Laurent-Désiré Kabila, alors...

Soutien à l’agriculture : la BAD promet 2,4 milliards Usd de financement par an

Soutien à l’agriculture : la BAD promet 2,4 milliards Usd de financement par an

C’est parti avec les Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD). C’est...

Pari difficile

Pari difficile

Le chef de l’État a enjoint aux membres du gouvernement Tshibala d’être réellement au service...

CNSA : les membres bientôt connus

CNSA : les membres bientôt connus

La présidence de la République est en possession de différentes propositions des parties...

Imprimer

Badibanga-Trump: la photo qui fait polémique sur la toile

Écrit par Stanislas Ntambwe. Publié dans A la Une

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, le président américain, Donald Trump (à gauche) et le premier ministre de la RDC, Samy Badibaga (à droite) sont visiblement reconnus. Selon la légende qui accompagne cette image, le chef du Gouvernement congolais aurait rencontré le président américain, Donald Trump, lors de son passage à Washington.

Mais, l’authenticité de la photo a suscité une grande polémique sur la toile. Postée sur le compte Twitter de Samy Badibanga et sur celui de la Primature de la République démocratique du Congo, l’image a suscité plusieurs réactions au pays et sur la toile. « Rencontre au sommet Samy Badibanga-Donald Trump à Washington », dit la légende qui accompagne la photo.

Pas de rencontre entre Trump et Badibanga

Cependant, contacté par Politico.cd, le Département d'Etat américain a démenti une quelconque rencontre entre le Président Donald Trump et le Premier ministre congolais. « Il n’y a pas eu de rencontre entre Samy Badibanga et Donald Trump », a-t-il affirmé.

Toutefois, l’Administration américaine confirme l’existence d’une photo entre les deux autorités mais, insistent-ils, il n’y a jamais eu une rencontre entre Trump et Badibanga.

« Le National Prayer Breakfast n’est pas un événement officiel des Etats-Unis, et le président Donald Trump a salué M. Badibanga qui était présent comme tout autre invité (…) ensemble ils ont pris une photo, ce qui a été le cas avec plusieurs autres invités; ils ne se sont pas parlés », a expliqué le service de presse du Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique.

Montage ?

Par ailleurs, les spécialistes de la photographie redoutent l’authenticité de cette photo. Ils estiment que c’est un « montage » pur et simple. Ou encore, soutiennent-ils, cette photo polémique de Badibanga et Trump, aurait été montée à partir d’une autre, plus authentique, sur laquelle pouvaient se retrouvaient plusieurs autres personnes dont le premier ministre congolais.

Au-delà de ce qui précède, certains observateurs pensent que le fait de placer cette photo sur le compte officiel de la Primature et celui du Premier ministre, alors qu’elle ne serait pas authentique, est un « scandale diplomatique ». Ce, dans la mesure où le Département américain venait de démentir la légende qui accompagnait la photo.

Qui dit vrai ?

D’autres analystes s’interrogent comment les médias étrangers, voir même La Voix de l’Amérique, pouvaient aussi se taire devant une telle rencontre entre les deux personnalités. Le département de communication de la Primature devrait communiquer sur cette « photo-incident », pour éclairer la lanterne de l’opinion et apaiser les esprits. Mais aussi, expliquer les mobiles de la légende de l'image.

Samy Badibanga est Premier ministre accouché de l’accord signé le 18 octobre 2016, à l’issue du dialogue de la cité de l’Union Africaine, facilité par le togolais Edem Kojo. Cet accord entre en conflit avec un autre signé le 31 décembre 2016, à l'issue du dialogue politique, voulu inclusif, sous les auspices de l’Eglise catholique. Et la pomme de discorde entre la Majorité présidentielle et le Rassemble des forces sociales et politiques acquises au changement, c’est le mode de désignation du nouveau premier ministre qui devrait sortir de ce dialogue. Entre-temps, Samy Badibanga s’accroche.  

La National Prayer Breakfast est un événement annuel tenu à Washington, le premier jeudi du mois de  Février de chaque année. Au moins 3000 personnes sont invitées à prendre part à cet événement. Notamment, des membres du Congrès américain, ceux du cabinet du président américain et du corps diplomatique à Washington.

Depuis sa création en 1953, plus de six chefs d’Etat ont assisté au petit-déjeuner (2008), ainsi que des membres du Parlement européen; diplomates des Nations-Unies; des politiciens européens, asiatiques, africains et latino-américains.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook FanBox