A la Une

Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

25 ans après la marche des chrétiens en vue de l’instauration de la démocratie, le 16 février...

Martyrs de la démocratie

Martyrs de la démocratie

Les cris et chants des chrétiens tombés sous les balles de la soldatesque de Mobutu, le 16...

Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

Le FC Renaissance du Congo doit impérativement gagner face àFC Akanda, pour valider son ticket...

Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

Constatant le climat délétère qui prédomine dans toutes les provinces du pays, le G7 est...

Le gouvernement se dévoile : pas d’élections en 2017

Le gouvernement se dévoile : pas d’élections en 2017

  Programmer les élections pour un coût global estimé par la Ceni à 1,8 milliards Usd est loin...

  • Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

    Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

    vendredi 17 février 2017 10:31
  • Martyrs de la démocratie

    Martyrs de la démocratie

    vendredi 17 février 2017 09:11
  • Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

    Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

    vendredi 17 février 2017 07:15
  • Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

    Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

    vendredi 17 février 2017 05:59
  • Le gouvernement se dévoile : pas d’élections en 2017

    Le gouvernement se dévoile : pas d’élections en 2017

    jeudi 16 février 2017 10:18
Imprimer

Badibanga-Trump: la photo qui fait polémique sur la toile

Écrit par Stanislas Ntambwe. Publié dans A la Une

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, le président américain, Donald Trump (à gauche) et le premier ministre de la RDC, Samy Badibaga (à droite) sont visiblement reconnus. Selon la légende qui accompagne cette image, le chef du Gouvernement congolais aurait rencontré le président américain, Donald Trump, lors de son passage à Washington.

Mais, l’authenticité de la photo a suscité une grande polémique sur la toile. Postée sur le compte Twitter de Samy Badibanga et sur celui de la Primature de la République démocratique du Congo, l’image a suscité plusieurs réactions au pays et sur la toile. « Rencontre au sommet Samy Badibanga-Donald Trump à Washington », dit la légende qui accompagne la photo.

Pas de rencontre entre Trump et Badibanga

Cependant, contacté par Politico.cd, le Département d'Etat américain a démenti une quelconque rencontre entre le Président Donald Trump et le Premier ministre congolais. « Il n’y a pas eu de rencontre entre Samy Badibanga et Donald Trump », a-t-il affirmé.

Toutefois, l’Administration américaine confirme l’existence d’une photo entre les deux autorités mais, insistent-ils, il n’y a jamais eu une rencontre entre Trump et Badibanga.

« Le National Prayer Breakfast n’est pas un événement officiel des Etats-Unis, et le président Donald Trump a salué M. Badibanga qui était présent comme tout autre invité (…) ensemble ils ont pris une photo, ce qui a été le cas avec plusieurs autres invités; ils ne se sont pas parlés », a expliqué le service de presse du Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique.

Montage ?

Par ailleurs, les spécialistes de la photographie redoutent l’authenticité de cette photo. Ils estiment que c’est un « montage » pur et simple. Ou encore, soutiennent-ils, cette photo polémique de Badibanga et Trump, aurait été montée à partir d’une autre, plus authentique, sur laquelle pouvaient se retrouvaient plusieurs autres personnes dont le premier ministre congolais.

Au-delà de ce qui précède, certains observateurs pensent que le fait de placer cette photo sur le compte officiel de la Primature et celui du Premier ministre, alors qu’elle ne serait pas authentique, est un « scandale diplomatique ». Ce, dans la mesure où le Département américain venait de démentir la légende qui accompagnait la photo.

Qui dit vrai ?

D’autres analystes s’interrogent comment les médias étrangers, voir même La Voix de l’Amérique, pouvaient aussi se taire devant une telle rencontre entre les deux personnalités. Le département de communication de la Primature devrait communiquer sur cette « photo-incident », pour éclairer la lanterne de l’opinion et apaiser les esprits. Mais aussi, expliquer les mobiles de la légende de l'image.

Samy Badibanga est Premier ministre accouché de l’accord signé le 18 octobre 2016, à l’issue du dialogue de la cité de l’Union Africaine, facilité par le togolais Edem Kojo. Cet accord entre en conflit avec un autre signé le 31 décembre 2016, à l'issue du dialogue politique, voulu inclusif, sous les auspices de l’Eglise catholique. Et la pomme de discorde entre la Majorité présidentielle et le Rassemble des forces sociales et politiques acquises au changement, c’est le mode de désignation du nouveau premier ministre qui devrait sortir de ce dialogue. Entre-temps, Samy Badibanga s’accroche.  

La National Prayer Breakfast est un événement annuel tenu à Washington, le premier jeudi du mois de  Février de chaque année. Au moins 3000 personnes sont invitées à prendre part à cet événement. Notamment, des membres du Congrès américain, ceux du cabinet du président américain et du corps diplomatique à Washington.

Depuis sa création en 1953, plus de six chefs d’Etat ont assisté au petit-déjeuner (2008), ainsi que des membres du Parlement européen; diplomates des Nations-Unies; des politiciens européens, asiatiques, africains et latino-américains.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir