Imprimer

Kimpese : au moins 10 morts dans les affrontements entre la Police et adeptes de BDK

Écrit par Stanislas Ntambwe. Publié dans Online Dépêches

Au moins dix personnes ont péri dans des affrontements entre les forces de l'ordre et adeptes de Bundu dia Kongo (BDK), ce vendredi 03 février 2016 à Kimpese (Kongo central), rapporte Politico.cd. Plusieurs autres personnes auraient été blessées.

Ces affrontements qui opposaient la Police nationale à des éléments de la secte religieuse, Bundu dia Kongo, ont eu lieu dans le début de l’après-midi de ce vendredi, dans cité de Kimpese, province du Kongo-Central. Dans la foulée, des corps sans vie sont signalés dans les rues de Kimpese.

Dans un communiqué publié vendredi, l’Ambassade du Royaume de Belgique, met en garde ses ressortissants. « Il est conseillé pour le moment de reporter les déplacements Kinshasa-Kongo central-Kinshasa, d’éviter la région de Kimpese et de rester loin d’éventuels attroupements », prévient le communiqué.

Des selon d’autres sources concordantes contactées par Politico.cd, indiquent que la nationale N°1 qui passe par cette cité a été fermée par les autorités. Sur place, l’on déplore également de nombreux dégâts matériels causés par ces accrochages.

Le député Ne Mwanda Nsemi, leader de Bundu dia Kongo, a été accusé, la semaine dernière par les autorités, de renverser le président Joseph Kabila. Dans une vidéo qui a fait le tour de la toile, Ne Muanda Nsemi appelait ouvertement ces partisans et l’ensemble des congolais de « chasser » le président Kabila dont il dit ne plus reconnaître l’autorité.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement se range en ordre de bataille pour faire triompher les idéaux de la démocratie, socle de l’Accord signé le 31 décembre 2016 sous...