Imprimer

Kimpese : au moins 10 morts dans les affrontements entre la Police et adeptes de BDK

Écrit par Stanislas Ntambwe le . Publié dans Online Dépêches

Au moins dix personnes ont péri dans des affrontements entre les forces de l'ordre et adeptes de Bundu dia Kongo (BDK), ce vendredi 03 février 2016 à Kimpese (Kongo central), rapporte Politico.cd. Plusieurs autres personnes auraient été blessées.

Ces affrontements qui opposaient la Police nationale à des éléments de la secte religieuse, Bundu dia Kongo, ont eu lieu dans le début de l’après-midi de ce vendredi, dans cité de Kimpese, province du Kongo-Central. Dans la foulée, des corps sans vie sont signalés dans les rues de Kimpese.

Dans un communiqué publié vendredi, l’Ambassade du Royaume de Belgique, met en garde ses ressortissants. « Il est conseillé pour le moment de reporter les déplacements Kinshasa-Kongo central-Kinshasa, d’éviter la région de Kimpese et de rester loin d’éventuels attroupements », prévient le communiqué.

Des selon d’autres sources concordantes contactées par Politico.cd, indiquent que la nationale N°1 qui passe par cette cité a été fermée par les autorités. Sur place, l’on déplore également de nombreux dégâts matériels causés par ces accrochages.

Le député Ne Mwanda Nsemi, leader de Bundu dia Kongo, a été accusé, la semaine dernière par les autorités, de renverser le président Joseph Kabila. Dans une vidéo qui a fait le tour de la toile, Ne Muanda Nsemi appelait ouvertement ces partisans et l’ensemble des congolais de « chasser » le président Kabila dont il dit ne plus reconnaître l’autorité.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le Cardinal Monsengwo serait une personnalité « expérimentée, consensuelle, apolitique, soucieuse de l'intérêt général, gardienne des archives de la conférence nationale souveraine, base de la fondation...