A la Une

Réplique de la Cenco à la MP : les Congolais sont à Dieu

Réplique de la Cenco à la MP : les Congolais sont à Dieu

Entre la Majorité présidentielle (MP) et la Cenco des piques commencent à prendre des allures...

J. Kabila: deux fers au feu,  Diplomatie de sape, Anéantissement de l’Opposition

J. Kabila: deux fers au feu, Diplomatie de sape, Anéantissement de l’Opposition

Après avoir passé avec succès le cap du 19 décembre 2016, alors que tous les indicateurs...

RDC: La Communauté humanitaire lance un appel de fonds pour 64,5 millions USD

RDC: La Communauté humanitaire lance un appel de fonds pour 64,5 millions USD

Pour répondre aux besoins de quelque 731 000 personnes ciblées dans le Grand Kasaï, en majorité...

24 avril 2017 : grande sortie politique de Félix Tshisekedi

24 avril 2017 : grande sortie politique de Félix Tshisekedi

La date du 24 avril est historique. Il y a 27 ans, jour pour jour, le peuple gagnait la...

Loin de résoudre la crise, la SADC est venue l’attiser

Arrivée à Kinshasa dans le cadre d’une mission de bons offices pour décanter la situation de...

Imprimer

Bas-Uélé : arrêt de cours dans une école fréquentée par des réfugiés

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

Le complexe scolaire Mboti situé dans la cité d’Ango (Bas-Uele) ne fonctionne pas depuis plus de deux semaines.Dans cet établissement scolaire privé agrée par l’Etat congolais étudient trois cents élèves réfugiés et retournés congolais de la République centrafricaine.

Des sources de la société civile locale rapportent que depuis sa création en 2013, l’école a été prise en charge par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), notamment  pour les salaires des enseignants et les fournitures scolaires.Cette prise en charge devrait prendre fin en décembre 2016, selon chef de bureau intérimaire du  HCR à Bunia, Camille Sogni, évoquant le contrat signé avec le gouvernement congolais.

Actuellement, indique la même source, le gouvernement congolais doit prendre en charge la scolarisation de ces enfants et les fournitures scolaires.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Investir en Afrique n’est pas forcément un exercice aisé surtout lorsque l’investisseur s’appelle la Chine. Elle fait face aux critiques de l’Union européenne qui voit d’un mauvais œil sa politique...