A la Une

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur...

Cuisine interne

Cuisine interne

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti phare de la Majorité...

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

L’Ong ASF invite la presse à cultiver le caractère sacré de la patrie pour « barrer la route à...

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

Entre l’Opposition, appuyée par les forces vives, et le pouvoir des divergences majeures...

Emboiter le pas

Emboiter le pas

Pendant qu’on l’attend sur le terrain, à côté du peuple qui réclame l’application intégrale de...

Imprimer

Bas-Uélé : arrêt de cours dans une école fréquentée par des réfugiés

Écrit par Rédaction le . Publié dans Brèves

Le complexe scolaire Mboti situé dans la cité d’Ango (Bas-Uele) ne fonctionne pas depuis plus de deux semaines.Dans cet établissement scolaire privé agrée par l’Etat congolais étudient trois cents élèves réfugiés et retournés congolais de la République centrafricaine.

Des sources de la société civile locale rapportent que depuis sa création en 2013, l’école a été prise en charge par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), notamment  pour les salaires des enseignants et les fournitures scolaires.Cette prise en charge devrait prendre fin en décembre 2016, selon chef de bureau intérimaire du  HCR à Bunia, Camille Sogni, évoquant le contrat signé avec le gouvernement congolais.

Actuellement, indique la même source, le gouvernement congolais doit prendre en charge la scolarisation de ces enfants et les fournitures scolaires.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, revient sur la dernière déclaration de l’assemblée plénière...
More inA la Une  Société  A la Une  Sports  A la Une