A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Xi Jinping démontre la sagesse et la confiance de la Chine face au ralentissement économique mondial

Écrit par Xinhua/LP le . Publié dans Internationale

La visite de quatre jours du président chinois Xi Jinping en Suisse, ainsi que son allocution au Forum économique mondial (FEM) 2017, ont montré au monde que la Chine faisait preuve à la fois de sagesse et de confiance face à une économie mondiale frappée d'apathie et à la montée des sentiments antimondialisation, a déclaré jeudi à la presse Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères.

 

Mardi, dans son allocution prononcée à la réunion inaugurale plénière de l'édition 2017 du FEM à Davos, en Suisse, le président Xi a appelé à des efforts conjoints pour répondre aux défis de notre époque et pour promouvoir le développement global, a affirmé M. Wang.

Les propositions de la chine sur la mondialisation

Au cours du forum de Davos, le président chinois a démontré que la mondialisation économique est une nécessité objective, a expliqué M. Wang. Même si la mondialisation se heurte à des difficultés structurelles, le président Xi a cité l'expérience de la Chine en exemple, soulignant qu'il est vital de "se jeter à l'eau" et de s'immerger dans l'océan des marchés mondiaux, afin de s'adapter de manière proactive à la mondialisation.

La mondialisation est cependant une arme à double tranchant, a averti M. Xi.

"Face aux opportunités et aux défis qu'apporte la mondialisation économique, il convient de saisir chaque opportunité, de relever ensemble les défis, et de définir la meilleure voie à suivre pour la mondialisation économique", a-t-il déclaré.

Les solutions chinoises aux problèmes économiques mondiaux

Analysant les causes fondamentales du ralentissement économique mondial et les problèmes dont la mondialisation a été à tort rendue responsable, le président Xi a souligné que les causes véritables en sont le manque de forces motrices solides pour stimuler la croissance mondiale, l'inadéquation de la gouvernance économique mondiale, et les inégalités de développement au niveau mondial.

Le président Xi a souligné l'importance de développer un modèle de croissance basé sur l'innovation, et orienté vers une coopération ouverte et mutuellement profitable, une gouvernance juste et équitable, et un développement équilibré, équitable et inclusif.

Le développement de la chine, une opportunité pour le monde

Au cours du FEM, Xi Jinping a souligné que la Chine ne se contentait pas de bénéficier de la mondialisation économique, mais y contribuait également. Le développement de la Chine continuera ainsi à offrir de nombreuses opportunités aux milieux d'affaires de tous les autres pays, a assuré le président chinois.

Dans les cinq prochaines années, la Chine devrait importer 8 000 milliards de dollars américains de biens, attirer 600 milliards de dollars d'investissements étrangers, et investir elle-même 750 milliards de dollars à l'étranger, a déclaré le président, ajoutant que les touristes chinois représenteraient en outre 700 millions de visites à l'étranger.

La Chine gardera sa porte grande ouverte, a dit M. Xi, qui a espéré que les autres pays en feraient de même pour les investisseurs chinois, et continueraient à les laisser jouir d'opportunités équitables.

Pour ce qui est des progrès de l'initiative "la Ceinture et la Route", M. Xi a déclaré au public que les amis de la Chine sont de plus en plus nombreux le long de la Ceinture et de la Route, et que l'initiative a d'ores et déjà apporté des bénéfices importants.

Une vision pour l'avenir

La visite du président Xi à l'Office des Nations Unies à Genève était non seulement la première visite des lieux par un président chinois au 21e siècle, mais également un geste significatif du point de vue de la diplomatie multilatérale chinoise, a souligné M. Wang.

Le président chinois avait déjà assisté à une série d'événements destinés à marquer le 70e anniversaire des Nations Unies en 2015. Au cours de sa visite à Genève, il a une fois de plus envoyé un message fort au reste du monde, en montrant que la Chine se tient aux côtés de l'ONU, et soutient fermement le multilatéralisme.

Durant sa visite de l'Office des Nations Unies à Genève, le président Xi a rencontré Peter Thomson, président de la 71e Assemblée générale de l'ONU, et Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU. Il a également prononcé un important discours au Palais des Nations.

Xi Jinping, s'appuyant sur une vision de l'avenir et du destin de l'humanité, ainsi que sur les tendances de développement de notre temps, a présenté le concept de construction d'une communauté d'avenir commun pour l'ensemble de l'humanité, un concept qui est désormais au coeur de la politique étrangère chinoise moderne, a fait remarquer le ministre des Affaires étrangères.

Au cours de sa visite du siège du Comité international olympique (CIO) à Lausanne, le président Xi s'est entretenu de manière cordiale avec son président, Thomas Bach. Il a rappelé que la Chine avait déjà hébergé avec succès les Jeux olympiques de Beijing en 2008, et les Jeux olympiques de la Jeunesse de Nanjing en 2014 ; elle se prépare maintenant à organiser les Jeux olympiques d'hiver 2022 à Beijing.

"Xi Jinping a envoyé un message sans équivoque au monde : les Jeux olympiques d'hiver 2022 de Beijing seront un événement magnifique, extraordinaire, et extrêmement réussi", a ajouté M. Wang.

Coopérer dans le domaine de l'innovation

La Suisse est une nation qui a toujours été dotée d'un fort esprit d'innovation, et la Chine a elle aussi fait de la promotion de l'innovation une stratégie nationale, a souligné M. Wang. En 2016, la Chine et la Suisse ont donc établi un partenariat stratégique d'innovation, le premier en son genre.

 

"Les deux gouvernements ont signé un nouveau protocole d'entente pour mettre en place une plateforme de dialogue commune sur les stratégies d'innovation. Cette plateforme fonctionnera comme un nouveau mécanisme de coopération, destiné à superviser et à coordonner les progrès de la coopération en matière de stratégies d'innovation dans tous les domaines", a conclu le ministre chinois.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.