A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Kwango : des hommes d’affaires prêts à investir dans la province

Écrit par St Augustin K. le . Publié dans Provinces

Français, Belges, Allemands, Néerlandais, Turcs et Kosovars sont intéressés par les opportunités d’investissements qu’offre la province du Kwango.

Larousse Kabula Mavula, gouverneur de cette province, qui rentre d’un périple européen l’ayant conduit, du 2 au 16 janvier en France, Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Turquie et Kosovo, a eu le temps de présenter à ses hôtes les atouts et opportunités d’investissements de sa province.

Pour lui, le périple européen lui a donné l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec les éventuels investisseurs. C’était également l’occasion de voir comment ces nations ont réussi et réussissent, parfois dans des conditions pas acceptables, à produire le développement et le bien-être des populations.

« Ce périple avait pour but de voir les différentes manières de travailler pour le secteur rural soit ce qu’il est devenu dans ces États et, au besoin, inviter les opérateurs économiques de ces pays à nous accompagner pour que, nous aussi, nous améliorons les conditions de vie de nos populations », a-t-il dit en substance.

Évaluation du projet Bukanga-Lonzo

Dans le bilan que le gouverneur-pèlerin dresse de son séjour européen, M. Larousse Kabula se dit satisfait d’avoir fait connaître sa juridiction à ces pays. De création récente, l’image de la province du Kwango s’est bien vendue lors de ces échanges d’affaires. Ce périple a permis au gouverneur de rencontrer et d’échanger avec des opérateurs économiques intéressés par les atouts et opportunités d’investissements du Kwango.

Par la même occasion, M. Larousse Kabula a convaincu ses interlocuteurs qu’investir en RDC ne présente plus aucun danger. À l’issue de ces échanges, de fructueux contacts ont été noués et tous se sont dit prêts à visiter le Kwango.

De passage à Kinshasa, M. Larousse Kabula a été reçu, en compagnie de Mme le directeur général du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo, en audience au ministère du Développement rural.

Avec ses hôtes, Mme Martine Bukasa, ministre du Développement rural, a passé en revue tout ce qui a été déjà réalisé depuis l’implantation de cette unité de production située au Kwango, province totalement rurale.

Pour le gouverneur Kabula, ce parc, du reste pilote pour la République, a pour vocation de développer cette partie du territoire national en général, et la province du Kwango, en particulier. Notamment dans les secteurs de l’agriculture, des infrastructures routières, du bâtiment, de l’électricité et de l’adduction d’eau potable.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.