Imprimer

L’ASADHO dénonce l’enlèvement et la détention des Congolais par l’ANR et la DEMIAP

Écrit par DNM le . Publié dans Faits divers

Dans un communiqué de presse daté du vendredi 20 janvier, l’ASADHO) dit être vivement préoccupée par l’enlèvement et la détention de MM. Muteba Kikula Fabrice, gestionnaire du centre des jeunes « Si Jeunesse Savait », une organisation spécialisée dans la protection des homosexuels, Nzakila kidima et Jean Roger non autrement identifiés.

En effet, Maître Jean Claude Katende, président national de l’Association africaine de défense des droits de l’homme (ASADHO), fait savoir qu’en date du 5 janvier 2017 vers 10 heures, alors que M. Muteba Fabrice achetait des fournitures de bureau à Masina/Pascal, il a été interpellé par un agent de l’Agence nationale de renseignements (ANR) répondant au nom de Lengo. Ce dernier l’a invité à le suivre dans leur bureau. Il a été directement conduit au sous-commissariat de police du quartier Pascal, à côté de la boutique de Bukanga Lonzo où on lui a demandé de sortir tout ce qu’il avait dans ses poches et dans son sac où se trouvait son ordinateur portable.

Après avoir allumé ledit ordinateur, on a constaté qu’il y avait des images du chef de l’Etat qui ont été qualifiées de compromettantes en ce qu’elles porteraient atteinte au chef de l’Etat. Il a été immédiatement arrêté et placé au cachot.

Quelques heures après, il lui a été demandé de payer la somme de cinq cents dollars américains (500$US) avec menace d’être transféré à la DEMIAP s’il ne s’exécutait pas. Il a été relaxé aux environs de 22h30’ avec recommandation de se présenter au même sous-commissariat le lendemain. Son ordinateur portable est resté à la police.

En date du 6 janvier 2017, M. Muteba Fabrice va se présenter au sous-commissariat accompagné de son frère nommé Nzakila Kidima et l’ami de son frère connu sous le prénom de Jean Roger. Ils ont été tous arrêtés et conduits au cachot de la DEMIAP/Kintambo où ils sont en détention illégale jusqu’à ce jour. Ils sont privés du droit de visite de leurs membres de familles et de leurs avocats.

 

Engager des actions judiciaires contre Lengo

En date du 10 janvier 2017, la coordonatrice de « Si Jeunesse Savait » a été surprise de recevoir une convocation de l’ANR/Bandal pour qu’elle parte se présenter munie de tous les documents légaux de leur organisation. Ce qu’elle a fait le lendemain. Là, il lui a été demandé de payer la somme de cent dollars américains (100$US) pour l’enregistrement de leur organisation.

En date du 13 janvier 2017, deux agents de l’ANR se sont  présentés au bureau de « Si Jeunesse savait » sans mandat pour procéder à la fermeture de l’organisation. Cela, au motif qu’ils ont refusé de payer la somme de cent dollars américains (100$US), alors que l’organisation est dotée de la personnalité juridique et enregistrée au ministère de tutelle.

L’ASADHO constate que depuis le 19 septembre 2016, date de non convocation du corps électoral par la Commission électorale nationale indépendante(CENI), les services de sécurité (DEMIAP, ANR….) enlèvent et détiennent au secret toute personne qui serait trouvée en possession d’une photo du chef de l’Etat dans ses téléphones portables, ordinateur portable, ce qui constitue une violation des droits fondamentaux reconnus aux particuliers.

Face à ce qui précède, cette organisation recommande au président de la République de faire engager des actions judiciaires contre M. Lengo, agent de l’ANR, pour extorsion, enlèvement, arrestation et détention illégales de MM. Muteba Kikula, Nzakila Kidima et Jean Roger actuellement en détention illégale au cachot de la DEMIAP ; au ministre de la Justice d’ordonner immédiatement la liberté de ces victimes d’une arrestation arbitraire. Et aussi, d’ordonner la restitution de l’argent perçu indûment et de l’ordinateur portable extorqué.

Elle recommande au responsable de la DEMIAP de prendre des sanctions disciplinaires contre les agents de la DEMIAP impliqués dans la détention illégale de ces citoyens congolais.

Articles récents

Initialement prévu pour le vendredi 20 octobre, la 23ème édition de la Linafoot ne démarre plus à cette date. Par conséquent, le calendrier de la phase des poules publié par le comité sortant...