A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

L’Assacom annonce la réhabilitation du collège Notre-Dame de Mbansa-Mboma

Écrit par FL NL-NS le . Publié dans Provinces

Construit de manière provisoire pour une durée de 25 ans, les bâtiments du collège Notre-Dame de Mbansa-Mboma (Kongo Central) totalisent à ce jour 70 ans.

« Le comité directeur de l’Association des anciens du Collège Notre-Dame de Mbansa-Mboma (Assacom) a  décidé de placer l’année 2017 sous le signe de l’amour », a annoncé le président du comité directeur de l’Assacom, Jeff Makengo,  lors de la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux pour la nouvelle année 2017 avec les membres de cette association. Cette cérémonie s’est déroulée le dimanche 15 janvier dans le mythique cadre « La Conforta » situé dans la commune de  Kasa-Vubu.    .

Liant sa réflexion aux faits, le président du comité directeur de l’Assacom a annoncé que son comité a lancé en début janvier 2017 « La caravane d’amour ». Qui, a-t-il expliqué, est une autre façon pour les membres de l’Assacom de matérialiser l’esprit ignacien de leurs pères fondateurs.

« Etre ou plutôt rester au service de l’autre ». Il s’agit pour nous d’une autre façon d’exprimer une autre Assacom’ », a-t-il soutenu. Il a ajouté que dans cette façon de vivre Assacom, son comité propose aux membres des T-shirts frappés de l’inscription « Je suis Assacom » et calendrier Assacom.

Le président du comité directeur de l’Assacom a ensuite relevé que le Collège Notre-Dame de Mbansa-Mboma, qui est la raison de l’existence de l’association, connaît lui aussi des moments difficiles. Le crucial est celui des infrastructures, a-t-il relevé par ailleurs.

« Construit de manière provisoire pour une durée de 25 ans, les bâtiments du collège totalisent à ce jour 70 ans d’existence », a-t-il  rappelé, signalant qu’il y a cinq ans, le Fonds social de la République démocratique du Congo (FSRDC) a volé au secours du collège pour financer sa réhabilitation. Malheureusement, le financement consenti à l’époque n’a servi qu’à réhabiliter huit bâtiments sur les treize que compte le collège.

Depuis lors, les cinq bâtiments restants ont continué  à se dégrader et se trouvent dans un état lamentable.

De ces cinq bâtiments, celui ayant servi à l’époque de lavoir et vestiaire, est dans un état insipide et impropre à tout usage.

Saluant le courage et la détermination du comité de gestion actuel du collège de mieux faire, et sous la bénédiction et la signature de l’évêque de Kisantu, Jeff Makengo a annoncé, ou plutôt confirmé aux membres de l’association, qu’ensemble, ils ont pu mobiliser le financement nécessaire pour la construction d’un bâtiment moderne qui servira de lavoir et toilettes aux élèves du collège.

Selon lui, tout a été finalisé. Aussi propose-t-il, avec l’abbé recteur du collège, de procéder à la pose de la première pierre le 29 janvier. Et d’ajouter : « Des efforts assidus sont en train d’être déployés auprès des autres bailleurs de fonds, locaux comme internationaux, pour venir en aide au collège dans la réhabilitation des quatre autres bâtiments ».

Au-delà des infrastructures, des efforts similaires sont déployés pour la modernisation de l’enseignement. C’est dans ce souci qu’avec l’Assacom/France, le comité directeur de l’Assacom a importé de la France 650 kg de livres et matériels pour un enseignement assisté par ordinateur au sein du collège Notre-Dame de Mbansa-Mboma.

En ce moment, l’Assacom/France, par le biais de son président, M. Félix Ntela, avec le concours du Dr Christophe Manzinga,  vient, une fois de plus, de mobiliser un autre lot de 1 200 kg de livres et matériels de laboratoire pour lesquels le comité directeur de l’Assacom sollicite très bientôt le concours de chacun pour leur acheminement jusqu’au collège.

200 autres kg de livres ont été mobilisés par l’ONG « Jeunesse et solidarité internationale » de Lyon en France, pour lesquels les frais d’expédition ont été déjà transférés en vue de leur rapatriement jusqu’au collège.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.