A la Une

Loi électorale révisée : Grandes manœuvres politiques au Sénat

Loi électorale révisée : Grandes manœuvres politiques au Sénat

Programmé pour samedi dernier, l’examen en seconde lecture du projet de loi électorale révisée...

Les non-dits de Brazza

Les non-dits de Brazza

Brazzaville a organisé un mini-sommet, le samedi 9 décembre, qui a réuni trois présidents de la...

RDC: la Machine à voter risque de compromettre la présidentielle

RDC: la Machine à voter risque de compromettre la présidentielle

Retard pris dans le vote de la nouvelle loi électorale ; refus d’appliquer l’Accord du 31...

Appel à la raison

Appel à la raison

Les règles de jeu ne peuvent être changées en cours de jeu… Sinon, elles seraient destinées...

8ème Tribune d’Adolphe Muzito: La RDC un royaume des aveugles conduit par des borgnes

8ème Tribune d’Adolphe Muzito: La RDC un royaume des aveugles conduit par des borgnes

La loi électorale adoptée par la chambre basse est la réponse à une tribune publiée le 21...

Imprimer

Lubumbashi : destruction des constructions anarchiques au cimetière de Kamasaka

Écrit par Rédaction le . Publié dans Brèves

Des maisons ont été construites anarchiquement au cimetière de Kamasaka, au quartier Luwowoshi, dans la commune Annexe à Lubumbashi par des personnes sans foi ni loi qui ont procédé à la profanation des tombes en détruisant plusieurs croix, même celles qui datent du mois de décembre 2016.

Aussitôt informé de cette situation, le bourgmestre de la commune Annexe Kahozi, Bin Malisawa, s’est rendu sur les lieux pour le constat et a ordonné à la destruction de ces maisons, œuvre des hors-la-loi qui n’ont aucune notion de respect dû aux morts.

Il a lancé une sévère mise en garde contre toute personne qui s’hasarderait à occuper une portion de terre dans le cimetière.

Le cimetière de Kamasaka est toujours opérationnel et quelques personnes de la ville de Lubumbashi continuent d’inhumer les leurs et la profanation des tombes est une infraction passible des peines de servitude pénale allant de six mois à cinq ans, rappelle-t-on.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le séisme et le volcanisme demeurent deux dangers qui guettent la RDC, particulièrement dans les provinces du Nord et Sud-Kivu. La population de ces provinces et les environs mérite d’avoir des informations...